Déchets nucléaires : la grande pagaille

Durée de lecture : 1 minute

6 mars 2018 / Émilie Massemin (Reporterre)



Reporterre vous révélait en février qu’EDF envisage la construction d’une piscine géante de déchets nucléaires à Belleville-sur-Loire. La révélation n’avait de sens que si l’on comprend le désordre dans lequel se trouve la gestion des résidus radioactifs en France. Voici l’enquête globale, en quatre volets.

EDF veut construire une piscine géante de déchets nucléaires à Belleville-sur-Loire


Déchets nucléaires : les piscines de La Hague vont déborder


Piscine et transport de déchets nucléaires : ça risque gros


Déchets nucléaires : à force de mauvais choix, la France est dans l’impasse





Lire aussi : Déchets nucléaires : il faut que l’État cesse de mentir

Source : Émilie Massemin pour Reporterre

Photos :
. chapô : Assainissement de l’installation de fabrication de combustibles MOx de l’établissement Areva de Cadarache (Bouches-du-Rhône), en 2012, lors du démantèlement de cette usine. © Philippe Brault/Areva
. photographie aérienne (Google Earth) de la centrale de Belleville-sur-Loire, dans le Cher.
. une des piscines de La Hague. © Éric Guéret
. convoi de transport de déchets nucléaires. © Orano/Areva

DOSSIER    Déchets nucléaires

23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
29 septembre 2020
Plaintes et résistances en cascade contre les enchères de la 5G
Info
30 septembre 2020
En Angleterre, des cabanes perchées contre une voie ferrée
Info


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires





Du même auteur       Émilie Massemin (Reporterre)