Faire un don
73247 € récoltés
OBJECTIF : 120 000 €
61 %
Pour une presse libre comme l'air ! Soutenir reporterre

Des ONG demandent la fin de l’huile de palme dans les carburants

Durée de lecture : 2 minutes

22 janvier 2019

Une coalition d’ONG s’est mobilisée mardi 22 janvier dans cinq capitales européennes –- Paris, Berlin, Madrid, Rome et Bruxelles –- pour demander à l’Union européenne de mettre fin aux subventions pour l’huile de palme dans les carburants.

À Paris, devant la représentation de la Commission européenne, des militants des associations ANV COP21, Canopée, Les Amis de la Terre, One Voice, SumOfUs et Greenpeace ont installé une « forêt tropicale », avec de faux palmiers à huile et des personnes en déguisement d’orangs-outans (photo). Ces primates sont en effet menacés par la destruction des forêts où ils vivent, en Asie du Sud-Est, remplacées par des monocultures de palmiers à huile.

En mai dernier, le Parlement européen a adopté une loi pour mettre un terme à l’incorporation dans les carburants de matières premières qui sont à « haut risque » pour le climat, comme l’huile de palme. La Commission européenne doit entériner cette volonté par un acte délégué, attendu pour le 1er février.

En France, les agrocarburants sont responsables de 75 % de l’huile de palme consommée. Selon les ONG, ces « biocarburants » sont « trois fois plus néfastes pour le climat que les carburants conventionnels, à cause de la déforestation qu’ils entraînent ». « Les plantations de palmier à huile sont en train de ravager les dernières forêts tropicales primaires de la planète et la précieuse biodiversité qu’elles abritent », écrivent-elles dans un communiqué.

En décembre dernier, « l’Assemblée nationale a supprimé l’avantage fiscal permettant l’incorporation d’huile de palme dans les carburants mais Total, propriétaire de la bioraffinerie de La Mède, a annoncé vouloir remettre en cause le vote des députés en demandant une dérogation, a affirmé Sylvain Angerand, président de Canopée Forêts vivantes, dans un communiqué. Si la Commission ne tranche pas clairement et ouvre des dérogations, il est certain que Total s’engouffrera dans la brèche. »

  • Source : Greenpeace.
  • Photo : © Guenole Le Gal, pour la coalition d’ONG


Lire aussi : L’huile de palme « durable » n’existe pas


20 juin 2019
« Contamination » radioactive de la Loire à Saumur
Lire sur reporterre.net
20 juin 2019
EPR de Flamanville : Le patron d’EDF confirme le retard de mise en service
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
14 collectivités locales mettent Total en demeure d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Contre l’accaparement des terres, des paysans ont occupé l’entreprise Arkolia
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en France en 2018
Lire sur reporterre.net
19 juin 2019
Plus de 340 ONG appellent l’UE à interrompre les négociations commerciales avec le Brésil
Lire sur reporterre.net
18 juin 2019
Le gouvernement projette de « simplifier » l’urbanisation
Lire sur reporterre.net
14 juin 2019
Gilets jaunes : les tirs de LBD et de grenades ont explosé en 2018
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
En Bretagne, la préfète demande à un maire de réautoriser les pesticides dans sa commune
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Privatisation d’Aéroports de Paris : la collecte des signatures pour le référendum a commencé
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Les inondations records aux Etats-Unis provoquent une augmentation du prix mondial du maïs
Lire sur reporterre.net
13 juin 2019
Le Conseil de l’UE accroît l’opacité de l’évaluation des OGM
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Concilier croissance économique et écologie : le « en même temps » du Premier ministre
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
Le journaliste Taha Bouhafs brutalisé et arrêté alors qu’il couvrait une manifestation
Lire sur reporterre.net
12 juin 2019
500 € avec sursis pour les décrocheurs de portraits de Macron
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

19 juin 2019
L’entreposage à sec des combustibles nucléaires usés plutôt qu’en piscine ?
Une minute - Une question
19 juin 2019
La 5G, pactole ou fantasme économique ?
Enquête
20 juin 2019
La forêt landaise, une monoculture de pins... à préserver malgré tout
À découvrir


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales