Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Énergie

Des activistes ont dénoncé le partenariat Total-Polytechnique lors du conseil d’administration de l’école

Vers 8h45 jeudi 12 mars, à Saclay, une soixantaine d’activistes et militants de Greenpeace France, des Amis de la Terre France et d’Action Climat Paris ont dénoncé le projet d’implantation d’un bâtiment d’une des directions de Total au cœur de l’école Polytechnique.

A l’occasion de la réunion du Conseil d’administration de l’école Polytechnique, tenue en présence de Patrick Pouyanné, PDG de Total, ils ont déployé des banderoles déclarant « Total : O.P.A sur le climat » ou encore « Polytechnique, pas à vendre », tandis qu’à l’extérieur du bâtiment, des activistes ont déployé une banderole de 30 mètres portant le message « Total : main basse sur Polytechnique ».

« Ce bâtiment sponsorisé par Total est clairement un cheval de Troie de la multinationale du pétrole dans une école où sont, entre autres, formés les futurs décideurs de la politique énergétique française et futurs cadres de l’industrie, dénonce Edina Ifticène, chargée de campagne pétrole chez Greenpeace France. Ces derniers pourront occuper des postes de conseillers dans les cabinets ministériels, de hauts fonctionnaires dans l’administration ou encore de direction dans les entreprises du secteur. La direction de Polytechnique et ses administrateurs doivent renoncer à cautionner l’agenda du géant pétrolier, qui consiste aujourd’hui à freiner la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique. »

  • Source : Communiqué de Greenpeace
  • Photo : Jérémie Jung / Greenpeace

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende