Des firmes multinationales songent à être compensées des mesures prises pendant la pandémie

Durée de lecture : 1 minute

23 mai 2020



Le groupe de recherche à but non lucratif Corporate Europe Observatory (l’Observatoire des entreprises européennes- CEO) a publié le 18 mai un article citant de nombreux exemples de cabinets d’avocats en droit des sociétés représentant de grandes entreprises aux États-Unis, en Italie, en Espagne et dans d’autres pays se félicitant des occasions lucratives qu’offrent les efforts des gouvernements pour la combattre le Covid-19.

Ces cabinets - notamment Ropes & Gray, Alston & Bird et Quinn Emanuel Urquhart & Sullivan - évoquent la possibilité pour leurs clients de recourir aux tribunaux d’arbitrage. Ce procédé revient à contourner les législations nationales. Les États pourraient se retrouver face à des poursuites de plusieurs millions de dollars.

Un de ces grands cabinet, Ropes & Gray, a écrit dans une alerte sur son site Web le 28 avril que « pour les entreprises possédant des investissements étrangers », le système de règlement des différends entre investisseurs et États (ISDS-RDIE) « pourrait être un outil puissant pour récupérer ou prévenir les pertes résultant des actions gouvernementales liées au Covid-19. »

Des milliers d’accords internationaux de commerce et d’investissement accordent des pouvoirs étendus aux investisseurs étrangers, notamment le privilège de poursuivre les États devant un tribunal arbitral connu sous l’acronyme ISDS (règlement des différends entre investisseurs et États) et permettant aux entreprises de réclamer des compensations aux actions gouvernementales qui auraient nui à leurs investissements en réduisant leurs bénéfices escomptés, soit directement par expropriation, soit indirectement par le biais de réglementations.

- Source :) COE





Lire aussi : Ceta, Mercosur : les accords de libre-échange donnent le pouvoir aux multinationales


10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net