Des nouvelles de la Zad de Notre-Dame-des-Landes

Durée de lecture : 1 minute

18 septembre 2017

  • Présentation par l’éditeur :

Saisons – nouvelles de la zad

“Nous sommes là, nous serons là”, tel est le serment scandé à Notre-Dame-des-Landes un certain 8 octobre. Nous étions 40.000, bâton en main. Un an après, le serment tient. Face aux menaces sans cesse réitérées d’expulsion de la zad, face à l’incertitude, il tient. Et nous sommes toujours là.

Si la victoire contre les forces de l’ordre venues expulser la zad en 2012 fut éclatante, celle qui les a gardées éloignées tout au long de l’année 2016 fut plus discrète. Pourtant il y eut des batailles, de celles qui tiennent la guerre à distance. De janvier 2016 à l’été 2017, les manifestations épiques ­succèdent à la construction sans fin d’un territoire à inventer autant qu’à défendre. Les “nouvelles” condensées dans ce dernier ouvrage de la Mauvaise Troupe, entre récit, conte et fiction, relatent ces six saisons dans le bocage.

La Mauvaise troupe est un collectif à variables multiples qui s’est constitué à l’occasion de la rédaction du volume Constellations. Trajectoires révolutionnaires du jeune 21e siècle, paru à l’éclat en 2014. En 2016, il a publié dans l’urgence d’une menaçante actualité, Défendre la zad, suivi quelques mois plus tard de Contrées. Histoires croisées de la zad de Notre-Dame-des-Landes et de la lutte No TAV dans le Val Susa.


  • Photo du chapô : farm5

DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

2 avril 2020
Face au coronavirus, des collectifs appellent à la « grève des loyers » en Espagne
Info
2 avril 2020
Au nom du coronavirus, l’État libéralise l’installation des antennes-relais
Info
1er avril 2020
Nous ne sommes pas en guerre
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes