Deux climatosceptiques et une salariée de Total auditionnés pour les programmes scolaires sur le changement climatique

Durée de lecture : 2 minutes

22 octobre 2019



Sollicité fin juin 2019 par le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, pour faire des propositions d’enseignements sur le changement climatique, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a entendu le physicien climatosceptique François Gervais parmi la vingtaine d’experts auditionnés. D’après Le Canard enchaîné, ce scientifique n’a publié que deux articles sur le changement climatique en 2014 et 2016, et ses thèses, notamment celle selon laquelle l’évolution de la température n’est pas liée aux émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique mais pilotées par un cycle naturel de soixante ans, ont été réfutées à de multiples reprises.

Le CSP a également interrogé le géophysicien Vincent Courtillot, autre climatosceptique notoire proche de Claude Allègre, et Manoelle Lepoutre, déléguée générale de la fondation Total, qui a effectué toute sa carrière dans l’entreprise pétrolière et gazière.

Interrogée par l’hebdomadaire satirique, la présidente du CSP, Souad Ayada, a affirmé que le conseil « se devait d’écouter tous les représentants de ce débat », y compris « des gens qui ne défendent pas une position unilatérale ». « Je suis philosophe, et pour moi le scepticisme est une qualité intellectuelle », a-t-elle ajouté.

Cette audition a provoqué l’indignation de la climatologue Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du groupe 1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). « Pour une transparence complète, je demande au Conseil supérieur des programmes de rendre publics les supports des présentations effectuées dans le cadre des auditions suite à la saisine », a-t-elle twitté.

  • Source : Le Canard enchaîné
  • Photo : Wikipedia




Lire aussi : Programmes scolaires : l’écologie reste à la marge


25 novembre 2020
La médiatrice européenne reconnaît un conflit d’intérêts dans un contrat avec BlackRock
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Selon une ONG, les véhicules hybrides polluent beaucoup plus qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Foie gras : L214 porte plainte contre la France pour violation du droit européen
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Pédagogie Éducation
26 novembre 2020
5G : un ogre énergétique en puissance ?
Tribune
25 novembre 2020
« Je travaille dans une super ambiance ! » Les curieux défenseurs d’Amazon sur internet
Info
13 novembre 2020
Serres de tomates, une filière énergivore et très concentrée
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat Pédagogie Éducation