Deux climatosceptiques et une salariée de Total auditionnés pour les programmes scolaires sur le changement climatique

Durée de lecture : 2 minutes

22 octobre 2019



Sollicité fin juin 2019 par le ministre de l’Éducation, Jean-Michel Blanquer, pour faire des propositions d’enseignements sur le changement climatique, le Conseil supérieur des programmes (CSP) a entendu le physicien climatosceptique François Gervais parmi la vingtaine d’experts auditionnés. D’après Le Canard enchaîné, ce scientifique n’a publié que deux articles sur le changement climatique en 2014 et 2016, et ses thèses, notamment celle selon laquelle l’évolution de la température n’est pas liée aux émissions de gaz à effet de serre d’origine anthropique mais pilotées par un cycle naturel de soixante ans, ont été réfutées à de multiples reprises.

Le CSP a également interrogé le géophysicien Vincent Courtillot, autre climatosceptique notoire proche de Claude Allègre, et Manoelle Lepoutre, déléguée générale de la fondation Total, qui a effectué toute sa carrière dans l’entreprise pétrolière et gazière.

Interrogée par l’hebdomadaire satirique, la présidente du CSP, Souad Ayada, a affirmé que le conseil « se devait d’écouter tous les représentants de ce débat », y compris « des gens qui ne défendent pas une position unilatérale ». « Je suis philosophe, et pour moi le scepticisme est une qualité intellectuelle », a-t-elle ajouté.

Cette audition a provoqué l’indignation de la climatologue Valérie Masson-Delmotte, coprésidente du groupe 1 du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). « Pour une transparence complète, je demande au Conseil supérieur des programmes de rendre publics les supports des présentations effectuées dans le cadre des auditions suite à la saisine », a-t-elle twitté.

  • Source : Le Canard enchaîné
  • Photo : Wikipedia




Lire aussi : Programmes scolaires : l’écologie reste à la marge


22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Casino mis en demeure de ne plus vendre de bœuf issu de la déforestation
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Les 1 % les plus riches sont les premiers responsables du changement climatique
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Pédagogie Éducation
22 septembre 2020
À Dijon, une zad pour préserver un îlot de nature en ville
Reportage
21 septembre 2020
Exclusif - La carte des emprises de l’Andra pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires
Enquête
26 septembre 2020
Mobilisation climat : faisons place à la vie
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Climat Pédagogie Éducation