Édouard Philippe confirme la rétrocession d’une partie des terres de la Zad au département

Durée de lecture : 2 minutes

6 juillet 2018

En déplacement à Nantes ce jeudi 5 juillet, le Premier ministre a fait plusieurs annonces concernant les suites de l’abandon du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Il a annoncé la création d’un fonds d’indemnisation pour les riverains de l’aéroport de Nantes Atlantique, actuel aéroport de Nantes, qui va être agrandi.

Il a aussi confirmé que près de 900 hectares de terres seraient bien cédées au département de Loire-Atlantique, mais pas « à l’euro symbolique », comme le réclamait Philippe Grosvalet, président du Conseil départemental.

Cette annonce a suscité une réaction d’inquiétude de l’Assemblée des usages, assemblée réunissant habitants de la Zad, paysans la cultivant et paysans solidaires, soutiens et associations dans le but d’une gestion commune des terres. En effet, le Conseil départemental a déjà signé une convention avec la Chambre d’agriculture de Loire-Atlantique afin de lui confier la gestion de ces terres. Or, « nous connaissons la contradiction entre les normes et critères productivistes prônés par la chambre et la vision d’une agriculture paysanne, collective et à petite échelle sur laquelle se basent les projets existants portés par le mouvement sur la Zad. On sait par ailleurs que la chambre risque de privilégier le fait que les terres préservées aillent à l’agrandissement d’exploitations existantes plutôt qu’à de nouvelles installations », écrit l’Assemblée dans un communiqué.

La question de la préservation de la biodiversité est aussi pointée : « On peut douter fortement qu’une institution publique qui a poussé pendant de longues années pour le bétonnage du bocage se mette aujourd’hui dans des dispositions réelles pour assurer sa protection et se donner les moyens nécessaires à œuvrer au maintien de sa biodiversité. »



Lire aussi : Sur la Zad de Notre-Dame-des-Landes, la bataille des terres continue souterrainement


23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Notre-Dame-des-Landes

23 juillet 2019
Sécheresse et agriculture, la bataille des barrages
Reportage
18 juillet 2019
De l’urgence de débattre au sein du mouvement écologiste
Édito
23 juillet 2019
Le changement climatique n’est plus une idée, c’est ma réalité
Édito


Dans les mêmes dossiers       Notre-Dame-des-Landes