Elections - Les résultats des écologistes et de la gauche

Durée de lecture : 6 minutes

24 mars 2014 / Camille Martin (Reporterre)



Des sacrées surprises, des échecs, une abstention dominante.


- Une abstention record - 39,5 % d’abstention au premier tour, du jamais vu aux municipales.

- La surprise de Grenoble - Eric Piolle (EELV-PG) arrive en tête à Grenoble avec 29,41 % des voix, quatre points devant Jérôme Safar (PS-PCF), crédité de seulement 25,31 %.
. Résultats ministère de l’Intérieur.

- A Rennes, la liste EELV-Parti de gauche obtient 15 % - Conduite par Matthieu Theurier, la liste écolo de gauche dépasse les 15 %, tandis que la maire sortante (PS), Nathalie Appéré, recule de 11 % par rapport à 2008.

- A Lille, l’église de la Très Sainte Consommation surprend avec plus de 3 % - Pari gagné pour Alessandro di Giuseppe, qui attire 3,55 % d’électeurs fatigués du gaspillage et de la propagande publicitaire. EELV obtient de son côté 11 %.

- A Paris, EELV plus fort, le PG déçu - Avec un peu plus de 8,8% des voix sur la capitale, les écologistes de Christophe Najdovski confortent leur statut de troisième force politique à Paris, derrière l’UMP et le PS. Le seul maire écolo de la capitale, Jacques Boutault (IIe), est arrivé nettement en tête, avec 33 % des voix. En revanche, le Parti de gauche n’a pas gagné son pari. La liste du PG n’a dépassé 10 % que dans le XXe arrondissement où, d’ailleurs, EELV dépasse aussi 10 %. Elle se situe ailleurs autour de 5 %. Danielle Simonnet estime cependant que « les listes du Front de Gauche représentent 10,26% du total des listes se réclamant de la gauche ».
. Lire à ce propos : Paris : les candidats au banc d’essai écologique.

- Le succès de Jacques Boutault à Paris - Le maire sortant et EELV du IIe arrondissement de Paris, Jacques Boutault, signe une belle performance contre l’UMP et le PS : 32,95 %. Une triangulaire aura lieu au second tour.

- Dominique Voynet laisse un Montreuil dans le désordre - C’est le grand flou à Montreuil (Seine-Saint-Denis), qu’a abandonné Dominique Voynet. C’était la seule ville de plus de cent mille habitants gérée par EELV.

- Le Parti de gauche satisfait des résultats des listes autonomes du PS - Selon le parti dirigé par Jean-Luc Mélenchon, « les scores à deux chiffres dans de nombreuses villes traduisent un enracinement et une nette progression, faisant ainsi du FdG l’alternative dynamique à un PS en déconfiture ».
. Grabels (Herault) : 49.97 %, Epernay (Marne) : 12.3 %, Limoux (Aude) : 11.37 %, Lanester (Morbihan) : 16 %, Nîmes (Gard) : 12 %, Avignon (Vaucluse) : 13 %, Limoges (Haute Vienne) : 14 %, Bourges (Cher) : 17 %, Amiens (Somme) : 9 %, Clermont Ferrand (Puy-de-Dôme) : 12 %, Foix (Ariège) : 17.5 % (2 élus), Tarbes (Hautes Pyrénées) : 14.50 % (3 élus), Guéret (Creuse) : 15.28 %, Vesoul (Haute Saône) : 18 %, Manosque (Alpes de Haute Provence) : 16,33 %.

- Nantes - Johanna Rolland, PS, qui succède à Jean-Marc Ayrault, en net recul sur son prédécesseur : elle recueille moins de 35 % des voix exprimées, et devra composer avec Pascale Chiron, « liste écologiste et citoyenne », 14,5 % - notamment sur le projet de Notre Dame des Landes.
. Résultats précis.

- La bonne surprise du tirage au sort - Un score très honorable à Angers, pour la liste Vivre mieux naturellement, dont la tête, Nathalie Sevaux, avait été tirée au sort : 3,29 %.

- LES MAIRES ECOLOS RE-ELUS

. Bègles (Gironde) - Noël Mamère, ex-EELV, réélu tranquillement au premier tour

. A Arcueil (Val-de-Marne), le maire écolo réélu en améliorant son score - Daniel Breuillet, maire EELV et conseiller général du Val-de-Marne, est réélu au premier tour avec 61 % des suffrages exprimés.

. Loos-en-Gohelle (Pas-de-Calais) - Jean-François Caron, le maire vert de la région, est réélu dans un fauteuil à… 100 %.

. L’Ile-Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) - Michel Bourgain reconduit à 51 % des voix.

. Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) - On appelle cela « être élu dans un fauteuil » : 70,41 % pour André Aschiéri.

. Poussay (Essonne) - Tranquille pour le maire EELV Grégory Courtas, à 51 %.

- DANS LES VILLES DES GRANDS ET PETITS PROJETS INUTILES

. Notre Dame des Landes - Dans le bourg de Notre Dame des Landes, le maire sortant, opposé au projet d’aéroport, Jean-Paul Naud, l’emporte au premier tour.

. Décines - A Décines, près de Lyon, Jérôme Sturla, le maire sortant, promoteur d’un grand stade inutile, vivement contesté, est en ballotage défavorable.

. Mille Vaches - A Drucat (Somme), le maire, opposé au projet de la ferme-usine des Mille vaches, ne se représentait pas. Son premier adjoint, lui aussi opposé, Laurent Parsis, est élu au premier tour. Dans le village voisin de Buigny-Saint-Maclou, le maire sortant, Eric Mouton, favorable au projet, n’est pas réélu au premier tour.

. Dunkerque - Le maire Michel Delebarre, PS, et promoteur du projet Arena, est distancé par son ancien adjoint, Patrice Vergriette, qui est venu à la manifestation des opposants au projet.
. Résultats précis.

. Bu (Eure-et-Loir) - La maire poussait un silo géant dans l’ombre et pour la spéculation : elle est battue ! 45 % pour Evelyne Lefebvre, contre 55 % à son adversaire, Pierre Sannier.
. Résultats précis.

. Gonesse (Val d’oise) - Le maire sortant, Jean-Pierre Blazy (PS), favorable au projet Europa City, est réélu au premier tour.

. Poligny (Jura) - Le maire favorable à Center Parc, Dominique Bonnet, est aisément réélu.

. Thiverval (Yvelynes) - Seul en lice, le maire favorable au projet de golf est réélu à 100 % des voix… (40 % d’abstentions).





Source : Reporterre.

Lire aussi : Les écologistes font jeu égal avec le Front national.

. Pressenza.
. Graphe abstentions : Ipsos.


Pour une information libre sur l’écologie, soutenez Reporterre :

10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
11 juillet 2020
Antennes téléphoniques : des enfants italiens invoquent le principe de précaution
Tribune
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage




Du même auteur       Camille Martin (Reporterre)