En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon

Durée de lecture : 2 minutes

28 septembre 2020



Le week-end des 26 et 27 septembre 2020, à Aix-la Chapelle (Allemagne), près de 3.000 activistes pour la justice climatique ont bloqué, seize heures durant, les infrastructures d’exploitation du charbon et de gaz dans le bassin minier de Rhénanie, en Allemagne. C’était la septième édition de cette action.

Cette année, ils visaient les centrales à charbon de Neurath, Niederaußem et Weisweiler. Alimentées par trois gigantesques mines à ciel ouvert, exploitées par la compagnie d’électricité RWE, elles émettent à elles seules 75 millions de tonnes de CO2 par an.

L’Allemagne a adopté un plan national de sortie du charbon le 3 juillet dernier, mais les militants sont mécontents du calendrier retenu par les autorités, lequel s’étale… jusqu’en 2038. Un rythme qu’ils jugent incompatible avec le respect des engagements pris par l’Allemagne lors de l’Accord de Paris, en 2015, visant à maintenir le réchauffement en deçà de 1,5 °C.

« Lorsque les lois échouent, les activistes bloquent », ont répondu les participants à l’action Ende Gelände 2020. Afin de tenir compte de la crise sanitaire, les activistes logeaient sur plusieurs camps de base n’excédant pas 100 personnes, et se sont ensuite répartis en quatorze cortèges, contre cinq habituellement.

Partis à l’aube le samedi 26 au matin, les activistes ont occupé la centrale à charbon de Weisweiler, la centrale de Frimmersdorf, la soute à charbon de Garzweiler, les voies de chemin de fer, les courroies de transport de lignite mais aussi la centrale à gaz de Lausward et le chantier d’un gazoduc.

« Le gaz propre est un sale mensonge », a expliqué l’une des porte-parole, Kim Solievna. « La sortie du charbon ne doit pas devenir la porte d’entrée de gaz », souligne le collectif.

Des dizaines de personnes ont également occupé et rouvert symboliquement l’auberge du village de Keyenberg. Voisin de la mine, ce village a été évacué et est aujourd’hui menacé de destruction. Keyenberg n’est pas la seule commune victime des appétits industriels pour le lignite : les députés allemands ont entériné, à partir de 2024, la destruction de cinq villages à proximité, et près de 1.500 habitants sont concernés.

Selon un communiqué des organisateurs, les actions de blocage et d’occupation qui se sont déroulées ce week-end « ont fait l’objet d’une répression sévère. Des centaines de policier.e.s étaient mobilisé.e.s. Les forces de l’ordre, parfois à cheval, ont eu recours aux matraques, gaz lacrymogènes et étaient parfois escortés de chiens sans muselière. Plusieurs militant.e.s ont été placé.e.s en garde à vue, d’autres ont été blessé.e.s ».

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Nora Boerding pour Ende Gelände




Lire aussi : En Allemagne, les activistes d’Ende Gelände repartent au charbon


3 mars 2021
La réduction des émissions de CO2 largement insuffisante pour respecter l’Accord de Paris, selon un rapport
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net


3 mars 2021
Starlink vise la conquête marchande de l’espace
Enquête
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune
2 mars 2021
Avec Starlink, Elon Musk innove dans la pollution
Enquête