En Allemagne, la question des déchets radioactifs refait surface

Durée de lecture : 1 minute

29 septembre 2020



Même si l’Allemagne s’est engagée à fermer ses dernières centrales nucléaires en 2022, elle croule comme la France sous le poids de ses déchets radioactifs. Elle en compte plus de 27.000 m3 et a opté pour un stockage en couche géologique profonde.

Lundi 28 septembre 2020, la société fédérale en charge de la gestion des déchets (BGE) a rendu public un rapport intermédiaire qui identifie les futurs sites propices à l’enfouissement des déchets radioactifs. 90 territoires ont été sélectionnés, et selon elle, 54 % de la superficie du pays est adapté à l’hébergement d’un site de stockage de ce type.

Ce rapport est la première étape d’un long processus. Le lieu sera définitivement choisi en 2031 en vue d’un stockage effectif en 2050. Mais la bataille politique, elle, a déjà commencé. La Bavière a vivement critiqué le rapport qui rend deux tiers du Land éligible à l’accueil de déchets nucléaires. Elle refuse qu’un site de stockage soit construit sur son territoire.

Derrière les questions techniques relatives à la qualité des différents sols se pose aussi des enjeux liés à l’acceptabilité sociale des populations. Le site historique de Gorleben, au nord du pays, identifié depuis les années 1970 pour accueillir les déchets a finalement été retiré de la liste. Sur place, la pression est forte. Les manifestations n’ont cessé de s’enchaîner dans ce petit village de 700 habitants pour contester l’enfouissement des déchets radioactifs. Localement, l’obstination des antinucléaires a payé.

  • Source : Reporterre
  • Photo : Centrale nucléaire. Illustration. Pixabay




Lire aussi : En Allemagne, la gestion des déchets radioactifs dans l’impasse


2 mars 2021
Les émissions du CAC40 conduisent à un réchauffement climatique de 3,5 °C, selon Oxfam France
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
L’Autorité environnementale étrille des mesures de la loi Asap
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets nucléaires Nucléaire

THEMATIQUE    Énergie
15 janvier 2021
Sortir de l’élevage intensif pour échapper aux pandémies
Tribune
2 mars 2021
Audrey Pulvar, il est temps d’être vraiment écologiste
Édito
1er mars 2021
Macron et le climat : 3,3 sur 10, selon la Convention citoyenne
Info


Dans les mêmes dossiers       Déchets nucléaires Nucléaire



Sur les mêmes thèmes       Énergie