Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Covid-19

En Espagne, une plage « désinfectée » à la Javel

En prévision du déconfinement, une station balnéaire espagnole a eu l’idée de faire désinfecter son littoral. Résultat : un écosystème ravagé.

Le samedi 25 avril, les élus et les commerçants de Zahara de los Atunes, près de Cadix, ont pris l’initiative de désinfecter 2 kilomètres de plage et de dunes sauvages bordant la localité, en prévision de la première journée de sortie des enfants, le lendemain, après plus d’un mois de confinement.

Des tracteurs habituellement destinés au nettoyage des rues ont déversé sur le sable une solution contenant 2 % d’eau de Javel. « Cela a tué toute vie au sol. On ne voit plus rien, pas même des insectes », a constaté Maria Dolores Iglesias, de Trafalgar, un groupe de défense de l’environnement. Elle a aussi fait état de « dégâts brutaux » sur les sites de reproduction et de nidification des oiseaux. « Le virus vit dans les gens, pas dans les plages », a-t-elle rappelé dans la presse locale, citée par 20 minutos, la version espagnole du média 20 minutes.

Le ministre andalou de l’Environnement s’est lui-même dit atterré : « Est-ce qu’ils pensent seulement à ce qu’ils font ? » Une plainte pourrait être déposée.
Agustin Conejo, responsable local, a admis avoir pris une « mauvaise décision », mais il a estimé que la priorité était de protéger les plus jeunes contre le Covid-19.

  • Source : 20 minutes
  • Photo : Vue générale de Zahara de los Atunes. Wikipedia (Killeando/CC BY-SA 3.0)

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende