Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon

Durée de lecture : 1 minute

6 décembre 2019



Au Chili, la coalition de la société civile pour l’action climatique (Scac) — une coalition d’organisations formée en vue de la COP25 qui devait se tenir dans le pays latino-américain — a dénoncé le 4 décembre dernier la posture du géant français Engie. D’après elle, la multinationale « profite la crise socio-environnementale actuelle au Chili pour remettre en cause la “décarbonation” des “zones sacrifiées” », ces régions du pays polluées par les industries.

Engie, qui exploite une des plus grandes centrales à charbon du pays, s’était engagé à la fermer d’ici 2022. Mais la firme a annoncé par voie de presse qu’elle n’était pas certaine de « pouvoir réaliser de tels plans » étant donné le conflit social en cours. L’entreprise française porte aussi un autre projet de centrale, qui a reçu l’aval des autorités environnementales, dont l’avenir est incertain.

« Le spectre de la récession économique au Chili ne peut servir à retarder les engagements de décarbonation, tout en continuant à sacrifier les communautés dans les régions où leurs centrales au charbon fonctionnent », a déclaré Hernán Ramírez, de la Fundación Terram, dans le communiqué de la coalition chilienne.

  • Télécharger le communiqué (en espagnol) de la Scac :
  • Source : courriel à Reporterre.
  • Photo : Central Termica Mejillones. © Marion Esnault pour Reporterre




Lire aussi : Engie pollue le nord du Chili avec d’antiques centrales à charbon


Documents disponibles

  Sans titre

13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Sur les mêmes thèmes       Énergie