Engie profiterait du conflit social au Chili pour ne pas fermer sa centrale à charbon

Durée de lecture : 1 minute

6 décembre 2019

Au Chili, la coalition de la société civile pour l’action climatique (Scac) — une coalition d’organisations formée en vue de la COP25 qui devait se tenir dans le pays latino-américain — a dénoncé le 4 décembre dernier la posture du géant français Engie. D’après elle, la multinationale « profite la crise socio-environnementale actuelle au Chili pour remettre en cause la “décarbonation” des “zones sacrifiées” », ces régions du pays polluées par les industries.

Engie, qui exploite une des plus grandes centrales à charbon du pays, s’était engagé à la fermer d’ici 2022. Mais la firme a annoncé par voie de presse qu’elle n’était pas certaine de « pouvoir réaliser de tels plans » étant donné le conflit social en cours. L’entreprise française porte aussi un autre projet de centrale, qui a reçu l’aval des autorités environnementales, dont l’avenir est incertain.

« Le spectre de la récession économique au Chili ne peut servir à retarder les engagements de décarbonation, tout en continuant à sacrifier les communautés dans les régions où leurs centrales au charbon fonctionnent », a déclaré Hernán Ramírez, de la Fundación Terram, dans le communiqué de la coalition chilienne.

  • Télécharger le communiqué (en espagnol) de la Scac :
  • Source : courriel à Reporterre.
  • Photo : Central Termica Mejillones. © Marion Esnault pour Reporterre


Lire aussi : Engie pollue le nord du Chili avec d’antiques centrales à charbon


Documents disponibles

  Sans titre

27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Amazon ment et continue de profiter de la crise
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Charbon : les projets de centrales en recul pour la quatrième année consécutive
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Coronavirus : la qualité de l’air s’est améliorée de 20 à 30% à Paris, selon Airparif
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les compagnies aériennes demandent 200 miliards de dollars d’aide
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les hippopotames de Pablo Escobar restaurent un monde perdu
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Airbus force la reprise du travail chez ses sous-traitants, dénonce la CGT
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Les associations environnementales demandent la suspension des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
25 mars 2020
Adieu, Manu Dibango
Lire sur reporterre.net
24 mars 2020
La FNSEA et le gouvernement lancent un appel à rejoindre « la grande armée de l’agriculture française »
Lire sur reporterre.net
24 mars 2020
Le virus pourrait aussi être propagé via les particules fines
Lire sur reporterre.net
23 mars 2020
Des militants appellent à manifester aux fenêtres contre le gouvernement
Lire sur reporterre.net
23 mars 2020
Les plateformes de livraison n’indemnisent pas tous les livreurs malades
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
27 mars 2020
La pandémie place l’Inde au bord de la catastrophe
Info
27 mars 2020
Le monde qui vient n’a rien d’une utopie, c’est un cauchemar
Tribune
27 mars 2020
En Afrique, l’Europe et la France ont attisé la déforestation
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Énergie