Fermeture de la raffinerie de Grandpuits : salariés et écolos manifestent devant Total

Durée de lecture : 3 minutes

6 octobre 2020



Au premier abord, la scène pouvait surprendre. Ce mardi 6 octobre, des militants écologistes des Amis de la Terre et des adhérents Europe Écologie — Les Verts (EELV) se sont réunis devant le siège de Total à Paris pour dénoncer… la fermeture d’une raffinerie. Ils répondaient à un appel des salariés et de la CGT.

Jeudi 24 septembre, le groupe Total a annoncé son intention de cesser le raffinage à Grandpuits, en Seine-et-Marne. Il compte se lancer dans la production d’agrocarburants. L’entreprise prévoit de maintenir 250 postes sur les 400 que compte aujourd’hui Grandpuits. Selon la CGT, la reconversion que le groupe pétrolier entend engager pourrait entraîner la suppression de 200 postes chez Total et de 800 autres chez les sous-traitants. C’est pour cette raison que les salariés se sont déplacés jusqu’à La Défense pour clamer leur colère et leur inquiétude.

« Remplacer le pétrole par des agrocarburants, ce n’est absolument pas vert »

« On revendique une transition écologique d’ampleur avec zéro suppression d’emplois », a affirmé Adrien Cornet, délégué syndical CGT de la raffinerie de Grandpuits, au micro de nos confrères du Média. « Pour nous, ça fait sens d’être là aujourd’hui parce que le plan de Total n’est ni vert ni juste, a dénoncé Cécile Marchand. La chargée de campagne climat pour les Amis de la Terre répondait à des questions du site Révolution permanente. Total est en train de mettre une bonne dose de greenwashing autour d’un plan social totalement injuste. […] Remplacer le pétrole par des agrocarburants, ce n’est absolument pas vert. »

« L’enjeu, c’est d’assurer la transition écologique ici, dans nos territoires, à Grandpuits, en Seine-et-Marne, en Île-de-France, a approuvé Julien Bayou, secrétaire national d’EELV. Il y a énormément de compétences qu’on peut utiliser sur d’autres activités plus compatibles avec le climat mais ça ne peut pas se faire sans ou contre les salariés.

Le sort du site était en suspens depuis des incidents répétés sur l’oléoduc qui alimente la raffinerie depuis le port du Havre, le Pipeline d’Île-de-France (Plif). Total a estimé que remplacer le Plif pourrait coûter environ 600 millions d’euros.

Le groupe a donc décidé de transformer l’activité du site plutôt que de faire réparer le tuyau. Les dirigeants prévoient d’investir 500 millions d’euros pour la production d’agrocarburants, à partir de graisses animales, d’huiles de cuisson et d’huiles végétales, « à l’exception de l’huile de palme ». Les activités de raffinage devraient prendre fin dès le début de l’année 2021, et le stockage de produits pétroliers, fin 2023.

  • Source : Reporterre
  • Photo : © Justine Guitton-Boussion/Reporterre




Lire aussi : Total va fermer la raffinerie de Grandpuits


30 octobre 2020
La loi réautorisant les néonicotinoïdes définitivement adoptée
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Des maires autorisent l’ouverture des commerces non alimentaires
Lire sur reporterre.net
30 octobre 2020
Plusieurs manifestations contre le confinement en France
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
En 2019, les rémunérations des PDG du CAC 40 ont encore côtoyé les sommets
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
L214 : nouveau scandale dans un élevage de 200.000 poules dans l’Oise
Lire sur reporterre.net
29 octobre 2020
Reconfinement : parcs, jardins et marchés restent ouverts
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Contrefeu ou coincidence ? L’Andra lance un podcast du même nom que la bédé critique « Cent mille ans »
Lire sur reporterre.net
28 octobre 2020
Les sénateurs ont voté en faveur du retour temporaire des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les cinq décrocheurs de portraits d’Emmanuel Macron relaxés à Auch
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les banques françaises investissent massivement dans des secteurs climaticides
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
A Lyon, le squat accueillant des migrants a été expulsé
Lire sur reporterre.net
27 octobre 2020
Les sénateurs vont se prononcer sur les néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
L’Europe exporte trop de véhicules d’occasion polluants, selon l’ONU
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Les Chiliens votent en faveur d’une nouvelle Constitution
Lire sur reporterre.net
26 octobre 2020
Le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires va entrer en vigueur
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Énergie
27 octobre 2020
La fermeture des frontières place les migrants à la merci du changement climatique
Info
30 octobre 2020
Dans le Lot, un projet agrivoltaïque divise Montcuq-en-Quercy-Blanc
Reportage
28 octobre 2020
Dans le Gard, la délicate cohabitation avec un géant des pesticides
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Énergie