Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte

Durée de lecture : 1 minute

16 novembre 2019



À quelques mois de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, prévue le 22 février 2020 pour le premier réacteur et le 30 juin 2020 pour le second, une plainte a été déposée ce jeudi 14 novembre devant la Commission européenne. Sortir du nucléaire dénonce le protocole d’indemnisation signé entre EDF et l’État français le 27 septembre 2019 et demande l’ouverture d’une enquête pour « aide d’État ».

Soutenue par Alsace Nature et Stop Fessenheim, l’association s’oppose aux deux volets de l’indemnisation qui prévoient :
- 400 millions d’euros versés « sur une période de quatre ans suivant la fermeture de la centrale ». Ce versement initial comprend notamment les dépenses de post-exploitation ainsi que les coûts de démantèlement et de reconversion du personnel.
- D’autres versements ultérieurs, chiffrés à environ 4 milliards d’euros selon Sortir du nucléaire, permettront de couvrir un « éventuel manque à gagner ». Cette somme comprend « les bénéfices qu’auraient apportés les volumes de production futurs (...) jusqu’en 2041 », selon EDF.

En soulignant le manque à gagner, « EDF fait l’hypothèse que la centrale pourrait fonctionner jusqu’à 64 ans alors qu’elle est grabataire », déclare André Hatz, le président de Stop Fessenheim. Les associations alsaciennes qui ont lutté pour la fermeture de la centrale déplorent une « indemnisation complètement disproportionnée. À quoi s’ajoute le coût du démantèlement qu’EDF aurait dû faire un jour ou l’autre ».





Lire aussi : La centrale nucléaire de Fessenheim sera définitivement arrêtée en juin 2020


7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La justice relaxe un militant anti-pub
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
La Commission européenne demande à la France de mettre fin à la chasse illégale
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Trop des substances préoccupantes dans les crèmes solaires pour enfants
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le Conseil d’Etat valide l’urbanisation du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
L’exploitation des forêts s’accroît de manière abrupte en Europe
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’Autorité de régulation censure une pub pour un vélo qui critique les pollutions de l’automobile
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
L’avenir des trains de nuit attendra la fin de l’été
Lire sur reporterre.net
1er juillet 2020
Élisabeth Borne confirme le report de l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

6 juillet 2020
Ne nous parlez plus de transition écologique
Tribune
7 juillet 2020
Barbara Pompili, la caution écolo de Macron, ne fera pas de vague
Info
7 juillet 2020
Dans l’Aisne, la bataille d’un maire contre une décharge illégale
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire