Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

En bref — Nucléaire

La centrale nucléaire de Fessenheim sera définitivement arrêtée en juin 2020

La plus ancienne centrale nucléaire de France vit ses derniers mois d’activité. EDF a confirmé dans un communiqué, lundi 30 septembre, que la fermeture définitive de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) interviendrait le 22 février 2020 pour le premier réacteur et le 30 juin pour le second.

Ces dates diffèrent légèrement de celles avancées en février dernier par le ministre de la Transition écologique de l’époque, François de Rugy, qui avait alors évoqué une fermeture du premier réacteur en mars 2020, et en août 2020 pour le second.

Mise en service en 1977, Fessenheim est la doyenne des centrales encore en activité en France. Ce site, qui génère d’importantes recettes fiscales pour les collectivités, emploie directement 850 salariés d’EDF et environ 350 employés permanents d’entreprises prestataires.

Sa fermeture, une promesse de l’ex-président François Hollande, devait intervenir initialement fin 2016, mais a été reportée à plusieurs reprises.

EDF sera indemnisée par l’État à hauteur de 400 millions d’euros pour la fermeture anticipée de cette centrale, des versements supplémentaires pouvant également intervenir ultérieurement.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende