GCO : 200 élus appellent Emmanuel Macron à rencontrer les grévistes de la faim

Durée de lecture : 2 minutes

3 novembre 2018

Dans la soirée du dimanche 4 novembre, le président de la République est attendu en compagnie son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à un concert de l’orchestre symphonique de l’Académie supérieure de Strasbourg à la Cathédrale. Cet événement marquera le début des célébrations du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

À l’occasion de cette venue en Alsace, 200 élus locaux de tous bords politique interpellent le chef de l’État sur le Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg, un projet d’autoroute de 24 kilomètres. L’appel a vocation à s’étendre à d’autres élus nationaux dans la journée de samedi.

Les signataires demandent demandent à ce que le chef de l’État rencontre les grévistes de la faim opposés au projet. Ce samedi 3 novembre représente le treizième jour de jeûne pour 9 d’entre eux. Le plus âgé, Jean-Jacques Pion, 79 ans, s’est arrêté à la demande d’un médecin. Ils demandent un moratoire du projet, le temps de ré-analyser les prévisions de trafic.

Un rassemblement des opposants est prévu dimanche à 15h place de l’Étoile.

• Texte de l’appel des élus :

« Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse.

Alors que les experts pour le climat (GIEC) ont une fois de plus tiré la sonnette d’alarme,

Alors qu’Emmanuel Macron déclarait le 16 octobre la nécessité de « faire des choix clairs et profonds pour changer notre manière de produire, de nous déplacer (…), »

Nous, élu.e.s d’Alsace et du Rhin supérieur, appelons le Président de la République à accepter une rencontre avec les grévistes lors de sa venue à Strasbourg ce dimanche 4 novembre. »



Lire aussi : Contre les bulldozers de Vinci sur le GCO, la mobilisation ne faiblit pas


19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
YouTube, Netflix, porno… les vidéos en ligne sont néfastes pour le climat
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Un quart des aéroports Ryan Air en Europe sont sous perfusion de fonds publics
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Bure : les opposants à Cigéo affirment réoccuper le bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2019
Brésil : en Amazonie, le territoire des Yanomami est envahi par 20.000 chercheurs d’or
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
605 suicides ont eu lieu dans le monde agricole en 2015
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
En plein été, le gouvernement sort un rapport sur l’avenir des forêts publiques
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
La fonte express du pergélisol en Arctique canadien
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2019
Élisabeth Borne est nommée ministre de la Transition écologique
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Le déclin des éléphants réduit les stocks de carbone
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
Manifestation des opposants au projet de poulailler industriel de Pitgam
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2019
La faim dans le monde augmente à nouveau, et touche surtout les femmes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Usage massif de gaz lacrymogène sur le Pont de Sully : plus de cinq litres de gaz ont été aspergés en moins de 30 minutes
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Les tribunaux d’arbitrage « déroulent le tapis rouge aux multinationales », selon un rapport
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2019
Bébés sans bras : les experts n’ont pas répondu aux questions
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

18 juillet 2019
L’empire d’Amazon s’étend en France : l’enquête de Reporterre
Enquête
18 juillet 2019
Élisabeth Borne, une « travailleuse acharnée » pas « écolo convaincue » au ministère de l’Écologie
Info
19 juillet 2019
Sans vergogne, la publicité exploite le filon écolo
Info


Dans les mêmes dossiers       GCO