GCO : 200 élus appellent Emmanuel Macron à rencontrer les grévistes de la faim

Durée de lecture : 2 minutes

3 novembre 2018

Dans la soirée du dimanche 4 novembre, le président de la République est attendu en compagnie son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier à un concert de l’orchestre symphonique de l’Académie supérieure de Strasbourg à la Cathédrale. Cet événement marquera le début des célébrations du centenaire de l’armistice de la Première Guerre mondiale.

À l’occasion de cette venue en Alsace, 200 élus locaux de tous bords politique interpellent le chef de l’État sur le Grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg, un projet d’autoroute de 24 kilomètres. L’appel a vocation à s’étendre à d’autres élus nationaux dans la journée de samedi.

Les signataires demandent demandent à ce que le chef de l’État rencontre les grévistes de la faim opposés au projet. Ce samedi 3 novembre représente le treizième jour de jeûne pour 9 d’entre eux. Le plus âgé, Jean-Jacques Pion, 79 ans, s’est arrêté à la demande d’un médecin. Ils demandent un moratoire du projet, le temps de ré-analyser les prévisions de trafic.

Un rassemblement des opposants est prévu dimanche à 15h place de l’Étoile.

• Texte de l’appel des élus :

« Le 22 octobre 2018, 10 femmes et hommes ont entamé une grève de la faim pour demander un moratoire sur le Grand Contournement Ouest de Strasbourg et la remise à plat du dossier. Après 12 jours de jeûne, leurs demandes à l’Elysée restent sans réponse.

Alors que les experts pour le climat (GIEC) ont une fois de plus tiré la sonnette d’alarme,

Alors qu’Emmanuel Macron déclarait le 16 octobre la nécessité de « faire des choix clairs et profonds pour changer notre manière de produire, de nous déplacer (…), »

Nous, élu.e.s d’Alsace et du Rhin supérieur, appelons le Président de la République à accepter une rencontre avec les grévistes lors de sa venue à Strasbourg ce dimanche 4 novembre. »



Lire aussi : Contre les bulldozers de Vinci sur le GCO, la mobilisation ne faiblit pas


16 novembre 2019
Paris : « La Rue est à nous » demande aux candidats de réduire la place de la voiture
Lire sur reporterre.net
16 novembre 2019
Fessenheim : l’État promet 400 millions d’euros à EDF, des associations portent plainte
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Les députés refusent le maintien de l’huile de palme parmi les biocarburants
Lire sur reporterre.net
15 novembre 2019
Bébés sans bras : une enquête préliminaire a été ouverte
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Amazon et eBay vendent des pesticides interdits
Lire sur reporterre.net
14 novembre 2019
Lubrizol : premières indemnisations pour les agriculteurs
Lire sur reporterre.net
13 novembre 2019
Les émissions de gaz carbonique des 20 pays du G20 ont augmenté de 1,8 % en 2018
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Ouverture d’une enquête publique sur le projet controversé de laverie nucléaire
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Après un séisme de magnitude 5,4, la centrale nucléaire de Cruas à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
12 novembre 2019
Des incendies ravagent l’Australie et menacent Sydney
Lire sur reporterre.net
11 novembre 2019
Un déclin vertigineux des insectes observé en Allemagne
Lire sur reporterre.net
9 novembre 2019
Au Royaume-Uni, deux fillettes lancent une pétition contre les jouets en plastique des fast-foods
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
La justice valide deux arrêtés antipesticides au nom du « danger grave » pour la population
Lire sur reporterre.net
8 novembre 2019
Une sécheresse historique menace de crise humanitaire la Zambie et le Zimbawe
Lire sur reporterre.net
7 novembre 2019
Triangle de Gonesse : le rapporteur public demande la suspension des travaux de la ligne 17 Nord
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    GCO

16 novembre 2019
Radio Bambou - L’étrange voyage de Bambou… à l’intérieur d’un pain !
15 novembre 2019
« Le maintien de l’ordre vise à terroriser et décourager en infligeant des blessures graves »
15 novembre 2019
Porté par son succès, le vin naturel affirme sa dissidence


Dans les mêmes dossiers       GCO