Haïbun pour Rémi Fraisse

1er juin 2017 / Françoise Kérisel



Un « haïbun » est une composition littéraire mêlant prose et haïku. Françoise Kérisel, lectrice de Reporterre, nous a adressé ce texte en hommage à Rémi Fraisse, écrit avant que le drame d’octobre 2014 revienne dans l’actualité.

« Il a deux trous rouges au côté droit »

Rémi Fraisse est ce botaniste de 21 ans tué au bord du Tarn une nuit d’octobre 2014.

Il était de ces manifestants qui protestaient contre cette violence faite à la terre, à la nature. Un barrage de technocrates, retenue d’eau géante, allait se décider, pouvant casser l’équilibre de la faune, de la flore, chasser l’harmonie et la beauté du lieu.

Dans le vieil étang
plonge-t-elle encore
la grenouille de Bashô ?

Je me rappelle que Rémi Fraisse avait choisi pour objet d’étude ce que la vie a de plus fragile : un bouton d’or aux pétales en forme de cœur, en voie de disparition. Cette fleur est de la famille des renoncules, au nom-même habité d’une rainette — ranoncula, petite grenouille qui elle aussi se fait rare. Ces appellations nous touchent. Et Rémi a pour patronyme Fraisse, qui désigne le frêne…

Abritant, protégeant rana la rainette, ce bouton d’or a pour armes ses feuilles,
les ophioglosses ou langues de serpents, bien insuffisantes, face à la brutalité des méthodes nouvelles.

Comment reprendre les combats de Rémi Fraisse, si ce n’est en évoquant comme lui la grenouille rare planquée parmi ces renoncules menacées, au bord des marécages ?

Comment soutenir la cause de Rémi Fraisse, et écarter une fin de procès en non-lieu, quand Rémi a perdu la vie en ces lieux-là, près de Sivens ?

Non-lieu ?

« Hommage à Rémi »
clament les pancartes -
veillée à la renoncule.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La polémique entre Mélenchon et Cazeneuve sur Rémi Fraisse : 7 réponses pour comprendre

Source : Courriel à Reporterre

Image : Guy Masavi

DOSSIER    Sivens

21 juillet 2017
Etats généraux de l’alimentation : un besoin vital de parler
Reportage
21 juillet 2017
La science n’est pas réservée aux scientifiques
Tribune
21 juillet 2017
L’Allemagne livre ses terres agricoles aux spéculateurs
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Sivens