Huit militants d’Attac et d’EELV en garde en vue pour collage de notes en papier sur la vitrine d’une banque

Durée de lecture : 2 minutes

14 septembre 2018



Cinq militants d’Attac et trois d’EELV ont été interpellés jeudi 13 septembre au soir alors qu’ils collaient des stickers sur les vitrines de la Société Générale de la rue du Temple à Paris et placés en garde à vue, a-t-on appris auprès de l’organisation.

Dans un communiqué, l’Association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne (Attac) a indiqué que ces militants participaient à une action organisée « dans le cadre d’une mobilisation européenne #10YearsOn à l’occasion des 10 ans de la chute de la banque d’affaire Lehman Brothers ».

Les militants parisiens collaient des stickers sur les vitrines de la banque. « Ces stickers donnent le nombre de sociétés offshore créées par les banques visées par cette action, la Société Générale, HSBC, le Crédit agricole, et BNP Paribas et le montant de leurs investissements dans les énergies fossiles », a indiqué Wilfried Maurin, responsables des campagnes d’Attac France joint par l’AFP vendredi.

Conduits au commissariat du 4e arrondissement dans un premier temps, les manifestants ont été placés en garde à vue dans différents commissariats parisiens faute de place, a précisé Wilfried Maurin.

« Alors que les grandes banques visées organisent l’évasion fiscale et financent des projets climaticides, ce sont des militants associatifs dénonçant cette situation qui sont emmenés par la police. Mais qui sont les vrais délinquants ? », s’indigne l’organisation altermondialiste dans son communiqué en demandant la libération immédiate des huit militants.

Julien Bayou, porte-parole d’EELV et conseiller régional d’Île-de-France indique sur Twitter avoir communiqué avec un des commissariats, qui l’a informé que les huit militants étaient retenus pour « dégradations avec des post-it sur une vitrine de banque ».

Le 15 septembre, une nouvelle manifestation d’Attac est programmée dans plusieurs villes européennes « pour célébrer les 10 ans de la chute de Lehman Brothers », la banque d’investissement multinationale dont la faillite en 2008 est devenue, selon Attac, le symbole « des dérives du capitalisme ».





Lire aussi : Comment l’évasion fiscale détruit l’environnement


11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Pollution de l’air : l’État risque une lourde amende pour inaction
Lire sur reporterre.net
3 juillet 2020
Mercosur : « Stoppées net » selon M. Macron, les négociations sont finalisées, annonce l’Union européenne
Lire sur reporterre.net
2 juillet 2020
Le reporter Stéphane Trouille est condamné à huit mois ferme en appel
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Luttes
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
10 juillet 2020
EPR : la Cour des comptes étrille la filière nucléaire
Info
10 juillet 2020
En Allemagne, le militant Loïc Schneider condamné à trois ans de prison
Reportage


Sur les mêmes thèmes       Luttes