L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate

Durée de lecture : 2 minutes

9 décembre 2019



Lundi 9 décembre, l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, a annoncé le retrait des autorisations de mise sur le marché de 36 produits à base de glyphosate et le refus d’autoriser 4 nouveaux produits, « les données fournies par les industriels ne permettant pas de statuer sur leur éventuelle génotoxicité ». « Ces produits représentaient en 2018 près des trois quarts des tonnages de produits à base de glyphosate vendus en France, pour des usages agricoles et non agricoles », a précisé l’Agence. Ces produits ne pourront plus être utilisés à partir de la fin 2020.

À la suite à la réapprobation pour cinq ans de la substance active par l’Union européenne en 2017, l’Anses a procédé au réexamen des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France.

Pour commercialiser leurs herbicides, les industries chimiques doivent en effet obtenir des autorisations de mise sur le marché, délivrées par l’Anses. Or, les critères pour autoriser un produit à base de glyphosate ont été durcis en 2017 au niveau européen, « avec davantage d’exigences impliquant la fourniture de données supplémentaires concernant les risques pour la santé et l’environnement, notamment en matière de génotoxicité de l’ensemble des composants des produits à base de glyphosate », a expliqué l’Anses. Certains produits n’ont donc pas passés la nouvelle barre.

Actuellement, 69 produits à base de glyphosate sont disponibles sur le marché en France et ont fait l’objet d’une demande de renouvellement de leur autorisation. Par décision de l’Anses, 36 de ces produits vont être retirés du marché et ne pourront plus être utilisés à compter de fin 2020, en raison de l’insuffisance ou de l’absence de données scientifiques permettant d’écarter tout risque génotoxique. L’Agence doit examiner d’autres dossiers, d’ici la fin 2020.

« Générations futures se réjouit de ces premières décisions de retrait d’autorisation de mise sur le marché. Elles confirment que l’innocuité des herbicides à base de glyphosate… est un mythe », a déclaré François Veillerette, directeur de Générations futures, dans un communiqué.

  • Source : Anses et Générations future
  • Photo : le mouron des oiseaux ou stellaire intermédiaire, morgeline (Stellaria media) est considérée comme une adventice (une « mauvaise herbe »). Wikimedia (Lazaregagnidze/CC BY-SA 4.0)





26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Coup dur pour Total : le Conseil d’État interdit l’usage d’huile de palme dans les biocarburants
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

20 février 2021
Livre papier ou liseuse électronique, qui est le plus écolo ?
Enquête
11 février 2021
Macron, grand gagnant de la Convention citoyenne pour le climat ?
Enquête
21 janvier 2021
Cinq propositions pour sortir la montagne du tout-ski
Tribune


Dans les mêmes dossiers       Pesticides