L’Anses annonce le retrait de 36 produits à base de glyphosate

Durée de lecture : 2 minutes

9 décembre 2019



Lundi 9 décembre, l’Anses, l’Agence nationale de sécurité sanitaire, a annoncé le retrait des autorisations de mise sur le marché de 36 produits à base de glyphosate et le refus d’autoriser 4 nouveaux produits, « les données fournies par les industriels ne permettant pas de statuer sur leur éventuelle génotoxicité ». « Ces produits représentaient en 2018 près des trois quarts des tonnages de produits à base de glyphosate vendus en France, pour des usages agricoles et non agricoles », a précisé l’Agence. Ces produits ne pourront plus être utilisés à partir de la fin 2020.

À la suite à la réapprobation pour cinq ans de la substance active par l’Union européenne en 2017, l’Anses a procédé au réexamen des autorisations de mise sur le marché des produits à base de glyphosate commercialisés en France.

Pour commercialiser leurs herbicides, les industries chimiques doivent en effet obtenir des autorisations de mise sur le marché, délivrées par l’Anses. Or, les critères pour autoriser un produit à base de glyphosate ont été durcis en 2017 au niveau européen, « avec davantage d’exigences impliquant la fourniture de données supplémentaires concernant les risques pour la santé et l’environnement, notamment en matière de génotoxicité de l’ensemble des composants des produits à base de glyphosate », a expliqué l’Anses. Certains produits n’ont donc pas passés la nouvelle barre.

Actuellement, 69 produits à base de glyphosate sont disponibles sur le marché en France et ont fait l’objet d’une demande de renouvellement de leur autorisation. Par décision de l’Anses, 36 de ces produits vont être retirés du marché et ne pourront plus être utilisés à compter de fin 2020, en raison de l’insuffisance ou de l’absence de données scientifiques permettant d’écarter tout risque génotoxique. L’Agence doit examiner d’autres dossiers, d’ici la fin 2020.

« Générations futures se réjouit de ces premières décisions de retrait d’autorisation de mise sur le marché. Elles confirment que l’innocuité des herbicides à base de glyphosate… est un mythe », a déclaré François Veillerette, directeur de Générations futures, dans un communiqué.

  • Source : Anses et Générations future
  • Photo : le mouron des oiseaux ou stellaire intermédiaire, morgeline (Stellaria media) est considérée comme une adventice (une « mauvaise herbe »). Wikimedia (Lazaregagnidze/CC BY-SA 4.0)





18 septembre 2020
À Gonesse, une fête pour lutter contre trois projets inutiles
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Une partie de la forêt de Compiègne « privatisée » pour la chasse à courre
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Zone à faible émission : sept villes sommées de limiter la circultation des véhicules polluants
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2020
Nos portables pourraient accentuer la mortalité des insectes, selon une étude
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Nouveau report pour le Congrès mondial de la nature
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
À Port-la-Nouvelle, les travaux du port géant se poursuivent malgré l’opposition
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un paysan accusé de violences : il a lancé une bouse de vache lors d’une action
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
En Bulgarie, un écologiste est en grève de la faim depuis 40 jours
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Un recours contre le projet du gouvernement d’offrir des sites « clé en main » aux industriels
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
Foodwatch dénonce les emballages alimentaires à moitié vides
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2020
La Commission européenne propose de réduire de 55 % en 2030 les émissions de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Les deux tiers des fruits non bios contiennent des résidus de pesticides
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
Biodiversité : aucun des 20 « objectifs d’Aïchi » n’a été atteint en 10 ans
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
L’accord de libre-échange UE-Mercosur « va accroître des dynamiques mortifères »
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2020
La fumée des feux américains va jusqu’en Europe
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

17 septembre 2020
Le hold-up des planteurs d’arbres sur le plan de relance
Tribune
17 septembre 2020
Régulation de la publicité : le ton monte entre écolos et annonceurs
Info
18 septembre 2020
Avec le projet de contournement de Montpellier, la voiture reste reine
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pesticides