L’Espagne veut rouvrir sa plus vieille centrale nucléaire

Durée de lecture : 1 minute

15 février 2017

La centrale nucléaire de Garoña, près de Burgos, dans le nord de l’Espagne, devra être remise en fonctionnement après plus de quatre ans d’interruption. C’est l’avis que vient de prononcer le Conseil de sécurité nucléaire (CSN), apprend-on mercredi 15 février. Le site, inauguré en 1971, avait arrêté son réacteur en 2012, après avoir passé sa limite d’âge de 40 ans. Les partisans du nucléaire applaudissent aujourd’hui une victoire qui est surtout symbolique, car au moment de sa fermeture, Garoña ne produisait que guère que 6 % de l’énergie nucléaire du pays.

Mais quelqu’un veut-il vraiment rouvrir la centrale ? C’est la question qui se pose alors que la compagnie propriétaire, Nuclenor (contrôlée à parts égales par Iberdrola et Endesa), a laissé entendre que les chiffres ne cadraient pas. Le CNS préconise en effet quelque 150 à 200 millions d’investissements préalables à la reprise en marche, ce qui risquerait de rendre impossible toute perspective de rentabilité.

La très polémique décision de l’arrêt de Garoña, la plus vieille centrale du pays, avait été prise par le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero, peu de temps après la catastrophe de Fukushima. Il avait décidé de ne pas prolonger la durée de vie des centrales après les 40 ans prévus initialement, préconisant une sortie progressive du nucléaire. C’est sur cette politique que vient donc de revenir le CNS, en ouvrant la porte à des prolongements de fonctionnement de dix à vingt ans.



Lire aussi : C’est une première mondiale : en Espagne, l’éolien est la source d’électricité la plus importante


19 février 2020
L’épidémie de coronavirus fait baisser les émissions de CO2 de la Chine de 25 %
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Pollution radioactive de la Loire : une plainte déposée contre EDF et contre X
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Un kit pédagogique sur les poissons « oublie » le problème de la surpêche
Lire sur reporterre.net
19 février 2020
Élisabeth Borne stigmatise « le développement anarchique » des éoliennes
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Les fongicides dans l’eau potable aggraveraient la maladie d’Alzheimer, selon des chercheurs du CNRS
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Le gouvernement veut que la chasse commence deux mois plus tôt
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
De nombreux pesticides ont été mesurés dans l’air
Lire sur reporterre.net
18 février 2020
Pour protéger le climat et la biodiversité, une autre politique forestière est nécessaire, assure un rapport
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les associations écologistes dénoncent des « actions violentes » de la FNSEA
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
Les militants de XR bloquent un dépôt logistique du secteur du BTP à Paris
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
L’usine d’autos électriques Tesla va détruire 92 ha de forêt à Berlin
Lire sur reporterre.net
17 février 2020
La ville de Genève attaque l’Etat français qui soutient une autoroute climaticide
Lire sur reporterre.net
16 février 2020
Des écologistes opposés à l’aéroport de Chambéry aspergés de gaz lacrymogène à bout portant
Lire sur reporterre.net
14 février 2020
Critiqué, Carrefour retire ses assiettes en plastique faussement « réutilisables »
Lire sur reporterre.net
13 février 2020
Le Parlement européen valide un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Nucléaire

THEMATIQUE    International
18 février 2020
Colza et tournesol OGM bientôt interdits en France ?
Info
19 février 2020
Anne Hidalgo à Paris, maire de la bétonisation ou écologiste efficace ?
Info
19 février 2020
« L’Écologie du XXIe siècle » : lutter avec rage et beauté
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Nucléaire



Sur les mêmes thèmes       International