L’UE accusée d’avoir cédé aux lobbies de la pêche électrique

8 janvier 2018

Plusieurs organisations environnementales et de pêcheurs ont accusé ce lundi 8 janvier la Commission Européenne d’avoir cédé aux lobbies néerlandais de la pêche industrielle sur la question de la pêche électrique.

Les ONG, dont Bloom, ont révélé un document datant de 2006, montrant que la Commission Européenne a ignoré l’avis défavorable de son Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP). La Commission européenne a accordé des dérogations aux Pays-Bas, qui disposent de la plus grande flotte de chaluts équipés, pour qu’ils puissent pratiquer la pêche électrique en dépit de son interdiction.

Comme le rappelaient le Comité scientifique et les ONG, la pêche électrique endommage lourdement la ressource halieutique. Envoyant depuis un chalut des impulsions électriques dans les sédiments afin d’y capturer les poissons benthiques - ceux qui vivent au fond de la mer -, ce type de pêche leur inflige brûlures, ecchymoses et déformations du squelette consécutives à l’électrocution.

Non seulement le Comité scientifique, « n’a jamais donné son aval pour de telles dérogations, mais il a même explicitement déconseillé à la Commission européenne d’en accorder ! », affirment dans un communiqué plusieurs organisations, dont Bloom, End Ecocide on Earth, Blue Marine Foundation, The Black Fish, Les Fileyeurs des Hauts-de-France, Fishermen United. Les ONG ont envoyé un courrier à la Commission européenne pour lui demander d’annuler la décision de 2006.

Depuis quelques mois, le débat au Parlement européen oppose les partisans de son autorisation, avec en tête les Pays-Bas, et les défenseurs de l’interdiction totale.

Le Parlement tranchera le 16 janvier, au cours d’une séance plénière si la pêche électrique doit être interdite ou autorisée.

- Source  : Romandie.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Le Parlement européen donne un premier feu vert à la néfaste pêche électrique



19 avril 2019
Notre-Dame, site désormais pollué par le plomb ?
Lire sur reporterre.net
19 avril 2019
Un recours au Conseil d’État demande l’interdiction des grenades GLI-F4
Lire sur reporterre.net
18 avril 2019
Le dioxyde de titane, alias E171, sera interdit en janvier 2020
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
La société Arkolia confirme son projet de méga centrale solaire sur le Larzac
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Un nouvel observatoire pour évaluer l’action des députés européens
Lire sur reporterre.net
17 avril 2019
Blocages à Londres : Extinction Rebellion réclame un « état d’urgence climatique »
Lire sur reporterre.net
16 avril 2019
Plus de 200 perturbateurs endocriniens retrouvés dans nos eaux de surface
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
L’exportation du lait européen en Afrique est nuisible, alerte un collectif d’ONG
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
Le glyphosate interdit au Vietnam
Lire sur reporterre.net
15 avril 2019
La manifestation pour la liberté de manifester brutalement empêchée à Toulouse
Lire sur reporterre.net
13 avril 2019
Appel à manifester pour les libertés samedi 13 avril
Lire sur reporterre.net
10 avril 2019
La fonte des glaciers fait monter le niveau de la mer à un rythme de plus en plus rapide
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
Le tribunal suspend les travaux de la déviation de Beynac, en Dordogne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2019
La période d’avril 2018 à mars 2019 est la plus chaude jamais enregistrée en Europe et à l’échelle mondiale
Lire sur reporterre.net
8 avril 2019
Grenouilles et crapauds menacés d’extinction à cause d’un champignon
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

20 avril 2019
Des élus de tous les partis demandent au gouvernement de stopper le projet Lyon-Turin
Tribune
19 avril 2019
La Défense bloquée toute la journée par les activistes du climat
Reportage
20 avril 2019
Deux mille activistes du climat ont bloqué « la République des pollueurs »
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pêche