L’UE accusée d’avoir cédé aux lobbies de la pêche électrique

Durée de lecture : 2 minutes

8 janvier 2018



Plusieurs organisations environnementales et de pêcheurs ont accusé ce lundi 8 janvier la Commission Européenne d’avoir cédé aux lobbies néerlandais de la pêche industrielle sur la question de la pêche électrique.

Les ONG, dont Bloom, ont révélé un document datant de 2006, montrant que la Commission Européenne a ignoré l’avis défavorable de son Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP). La Commission européenne a accordé des dérogations aux Pays-Bas, qui disposent de la plus grande flotte de chaluts équipés, pour qu’ils puissent pratiquer la pêche électrique en dépit de son interdiction.

Comme le rappelaient le Comité scientifique et les ONG, la pêche électrique endommage lourdement la ressource halieutique. Envoyant depuis un chalut des impulsions électriques dans les sédiments afin d’y capturer les poissons benthiques - ceux qui vivent au fond de la mer -, ce type de pêche leur inflige brûlures, ecchymoses et déformations du squelette consécutives à l’électrocution.

Non seulement le Comité scientifique, « n’a jamais donné son aval pour de telles dérogations, mais il a même explicitement déconseillé à la Commission européenne d’en accorder ! », affirment dans un communiqué plusieurs organisations, dont Bloom, End Ecocide on Earth, Blue Marine Foundation, The Black Fish, Les Fileyeurs des Hauts-de-France, Fishermen United. Les ONG ont envoyé un courrier à la Commission européenne pour lui demander d’annuler la décision de 2006.

Depuis quelques mois, le débat au Parlement européen oppose les partisans de son autorisation, avec en tête les Pays-Bas, et les défenseurs de l’interdiction totale.

Le Parlement tranchera le 16 janvier, au cours d’une séance plénière si la pêche électrique doit être interdite ou autorisée.

- Source  : Romandie.





Lire aussi : Le Parlement européen donne un premier feu vert à la néfaste pêche électrique


2 mars 2021
Mouvement climat : appel à contribution pour une enquête sociologique
Lire sur reporterre.net
2 mars 2021
Les hommes dominent encore la recherche sur l’écologie
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Manifestation devant l’Assemblée nationale pour défendre les forêts
Lire sur reporterre.net
1er mars 2021
Après le sévère jugement de la Convention, le gouvernement défend sa loi Climat
Lire sur reporterre.net
28 février 2021
Un tribunal ordonne le démontage d’éoliennes dans l’Hérault
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Climat : les efforts des États diminueraient de seulement 0,5 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La Convention citoyenne va juger l’action du gouvernement
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

2 mars 2021
Climat : le grand courant marin de l’Atlantique se ralentit
Info
2 mars 2021
Audrey Pulvar, il est temps d’être vraiment écologiste
Édito
1er mars 2021
Starlink, le plan géant d’Elon Musk pour occuper l’espace
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Pêche