L’UE accusée d’avoir cédé aux lobbies de la pêche électrique

Durée de lecture : 2 minutes

8 janvier 2018

Plusieurs organisations environnementales et de pêcheurs ont accusé ce lundi 8 janvier la Commission Européenne d’avoir cédé aux lobbies néerlandais de la pêche industrielle sur la question de la pêche électrique.

Les ONG, dont Bloom, ont révélé un document datant de 2006, montrant que la Commission Européenne a ignoré l’avis défavorable de son Comité scientifique, technique et économique de la pêche (CSTEP). La Commission européenne a accordé des dérogations aux Pays-Bas, qui disposent de la plus grande flotte de chaluts équipés, pour qu’ils puissent pratiquer la pêche électrique en dépit de son interdiction.

Comme le rappelaient le Comité scientifique et les ONG, la pêche électrique endommage lourdement la ressource halieutique. Envoyant depuis un chalut des impulsions électriques dans les sédiments afin d’y capturer les poissons benthiques - ceux qui vivent au fond de la mer -, ce type de pêche leur inflige brûlures, ecchymoses et déformations du squelette consécutives à l’électrocution.

Non seulement le Comité scientifique, « n’a jamais donné son aval pour de telles dérogations, mais il a même explicitement déconseillé à la Commission européenne d’en accorder ! », affirment dans un communiqué plusieurs organisations, dont Bloom, End Ecocide on Earth, Blue Marine Foundation, The Black Fish, Les Fileyeurs des Hauts-de-France, Fishermen United. Les ONG ont envoyé un courrier à la Commission européenne pour lui demander d’annuler la décision de 2006.

Depuis quelques mois, le débat au Parlement européen oppose les partisans de son autorisation, avec en tête les Pays-Bas, et les défenseurs de l’interdiction totale.

Le Parlement tranchera le 16 janvier, au cours d’une séance plénière si la pêche électrique doit être interdite ou autorisée.

- Source  : Romandie.



Lire aussi : Le Parlement européen donne un premier feu vert à la néfaste pêche électrique


21 octobre 2019
Un garde forestier assasiné en Roumanie
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
L’ONF abandonne l’usage de pesticides en forêt publique
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Les Verts progressent fortement aux élections en Suisse
Lire sur reporterre.net
21 octobre 2019
Etouffé par la chaleur, le Qatar climatise même les rues
Lire sur reporterre.net
19 octobre 2019
L’Eglise catholique pourrait qualifier de « péché » les actes anti-écologiques
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2019
Notre-Dame : six mois après l’incendie, le scandale de la contamination au plomb
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Cambriolée, la rédaction de Streetpress a besoin de soutien
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Dans les lacs, les algues se multiplient à cause du changement climatique
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
Un écologiste assassiné en Indonésie
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2019
La pêche électrique détruit les écosystèmes, confirme une étude
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
Les décrocheurs parisiens de portraits de Macron condamnés à 500 € d’amende
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2019
La loi énergie-climat devant le Conseil Constitutionnel
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Google a financé des groupes climato-sceptiques
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
De la viande provoque trois morts en Allemagne, deux départements français en ont importé
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2019
Le gouvernement projette la construction de six réacteurs EPR
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pêche

21 octobre 2019
Face à l’acharnement judiciaire, le Comité Adama tisse des liens avec d’autres luttes
Info
16 octobre 2019
La carte des luttes contre les grands projets inutiles
Enquête
19 octobre 2019
Rojava kurde : un projet écologique menacé par l’invasion turque
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pêche