L’administration Trump restreint les données utilisables pour la politique de l’environnement

Durée de lecture : 1 minute

9 mars 2020

L’Agence américaine pour l’environnement (EPA) a publié mardi 3 mars un projet de règlement limitant la prise en considération de preuves scientifiques par l’EPA pour ses travaux.

En vertu de ce règlement, proposé pour la première fois par l’ancien administrateur de l’EPA Scott Pruitt en 2018 et officiellement appelé « Renforcer la transparence dans les sciences réglementaires », l’EPA ne peut utiliser que les études scientifiques dont les données sont accessibles pour le public.

La modification publiée élargirait la règle pour qu’elle s’applique non seulement lorsque l’agence envisage une nouvelle règle ou un nouveau règlement, mais à toutes les activités de l’EPA, y compris lorsque l’EPA partage "des informations scientifiques importantes".

Betsy Southerland, ancienne fonctionnaire de l’Office de l’eau de l’EPA, indique à Bloomberg News : "L’EPA ne pourrait pas s’appuyer sur une étude sur l’élévation du niveau de la mer dans les communautés côtières si cette étude n’est pas disponible gratuitement" pour le public.

Pour les critiques, cette nouvelle règle, que l’EPA prévoit de rendre effective dans quelques mois, risque de minimiser les effets des polluants, des produits chimiques et autres menaces pour la santé publique. Elle pourrait aussi ouvrir la porte à des études financées par l’industrie dont les chercheurs pourront rendre publiques leurs données, les rendant ainsi utilisables par l’EPA.

Pour Rebecca Leber, reporter environnemental de Mother Jones, ce projet, qualifié d’ "absurde et dangereux" par l’Union of Concerned Scientists, est " le plus problématique de l’administration Trump".

-* Source : Common dreams

-* Photo : Marche à San Francisco le 22 avril 2017 (Matthew Roth / Flickr)



Lire aussi : Trump livre les parcs nationaux américains à l’extractivisme


10 avril 2020
Les autorités américaines veulent banaliser les déchets à faible radioactivité
Lire sur reporterre.net
10 avril 2020
L’ours pyrénéen Cachou retrouvé mort en Espagne
Lire sur reporterre.net
10 avril 2020
Les anti-publicitaires s’insurgent contre la proposition de financer les annonceurs publicitaires
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Le gouvernement recommande de cesser la désinfection des villes
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Aux États-Unis, le socialiste écologiste Bernie Sanders arrête sa campagne
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
La plateforme Vinted relance ses ventes malgré le confinement
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Un demi-milliard de personnes pourraient basculer dans la pauvreté à cause de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
9 avril 2020
Dix mois consécutifs plus chauds que la normale, un record national
Lire sur reporterre.net
8 avril 2020
Restriction des épandages agricoles : le Conseil d’État saisi
Lire sur reporterre.net
7 avril 2020
En Australie, la Grande Barrière vient de vivre son pire épisode de blanchissement de coraux
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Face à la chute des cours du pétrole, l’État prêt à soutenir le parapétrolier Vallourec
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Le mois de mars 2020 figure parmi les plus chauds jamais enregistrés
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Amazon mis en demeure par l’Inspection du travail
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Plan de relance : 250 organisations dénoncent le lobbying de l’aviation
Lire sur reporterre.net
6 avril 2020
Un incendie près de Tchernobyl provoque une forte hausse de la radioactivité
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
10 avril 2020
La solidarité avec les paysans, socle de l’autonomie alimentaire de demain
Chronique
9 avril 2020
Évacuation de la Zad de Brétignolles-sur-Mer : les autorités n’ont pas respecté le confinement
Info
9 avril 2020
Contre le virus, les plantes sauvages sont des alliées
Tribune


Sur les mêmes thèmes       International