L’administration Trump restreint les données utilisables pour la politique de l’environnement

Durée de lecture : 1 minute

9 mars 2020



L’Agence américaine pour l’environnement (EPA) a publié mardi 3 mars un projet de règlement limitant la prise en considération de preuves scientifiques par l’EPA pour ses travaux.

En vertu de ce règlement, proposé pour la première fois par l’ancien administrateur de l’EPA Scott Pruitt en 2018 et officiellement appelé « Renforcer la transparence dans les sciences réglementaires », l’EPA ne peut utiliser que les études scientifiques dont les données sont accessibles pour le public.

La modification publiée élargirait la règle pour qu’elle s’applique non seulement lorsque l’agence envisage une nouvelle règle ou un nouveau règlement, mais à toutes les activités de l’EPA, y compris lorsque l’EPA partage "des informations scientifiques importantes".

Betsy Southerland, ancienne fonctionnaire de l’Office de l’eau de l’EPA, indique à Bloomberg News : "L’EPA ne pourrait pas s’appuyer sur une étude sur l’élévation du niveau de la mer dans les communautés côtières si cette étude n’est pas disponible gratuitement" pour le public.

Pour les critiques, cette nouvelle règle, que l’EPA prévoit de rendre effective dans quelques mois, risque de minimiser les effets des polluants, des produits chimiques et autres menaces pour la santé publique. Elle pourrait aussi ouvrir la porte à des études financées par l’industrie dont les chercheurs pourront rendre publiques leurs données, les rendant ainsi utilisables par l’EPA.

Pour Rebecca Leber, reporter environnemental de Mother Jones, ce projet, qualifié d’ "absurde et dangereux" par l’Union of Concerned Scientists, est " le plus problématique de l’administration Trump".

-* Source : Common dreams

-* Photo : Marche à San Francisco le 22 avril 2017 (Matthew Roth / Flickr)





Lire aussi : Trump livre les parcs nationaux américains à l’extractivisme


25 novembre 2020
La médiatrice européenne reconnaît un conflit d’intérêts dans un contrat avec BlackRock
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Selon une ONG, les véhicules hybrides polluent beaucoup plus qu’annoncé
Lire sur reporterre.net
25 novembre 2020
Foie gras : L214 porte plainte contre la France pour violation du droit européen
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
Masques distribués aux fonctionnaires : « Il n’y a rien à cacher », rassure le gouvernement
Lire sur reporterre.net
24 novembre 2020
À Paris, la police expulse un camp d’exilés et les pourchasse dans les rues
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Lutte contre l’implantation d’un McDo dans l’Aubrac
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Le véritable (et peu glorieux) bilan du CAC 40
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Une carte des projets toxiques à Rouen (Seine-Maritime)
Lire sur reporterre.net
23 novembre 2020
Malgré le confinement, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont encore augmenté en 2020
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
Des manifestations contre la loi « sécurité globale » ont eu lieu dans toute la France
Lire sur reporterre.net
21 novembre 2020
L’attribution des fréquences 5G attaquée en justice
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’accès aux toilettes, un enjeu écologique
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
« Décision historique » : le Conseil d’État pourrait enjoindre au gouvernement d’agir pour le climat
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
L’étrange appétit d’Amazon pour les militaires
Lire sur reporterre.net
19 novembre 2020
Journalistes et rédactions s’élèvent contre les violences policières
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    International
24 novembre 2020
Avec le soutien de Macron, Amazon continue à tisser sa toile en France
Enquête
31 octobre 2020
L’accès restreint à la nature pendant le confinement est néfaste pour la santé et injuste
Info
5 novembre 2020
En Allemagne, contre le Covid, les écoles ouvrent les fenêtres
Info


Sur les mêmes thèmes       International