L’ancien président de la Commission européenne, M. Barroso, va travailler pour la banque Goldman Sachs

9 juillet 2016



L’ancien président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Durão Barroso, a été recruté par la banque d’affaires étatsunienne Goldman Sachs pour l’aider à gérer les conséquences de la sortie annoncée du Royaume-Uni de l’Union européenne après le référendum du 23 juin dernier. Il sera nommé président non exécutif de Goldman Sachs International (GSI) à Londres et, de surcroît, il aura le titre de « conseiller ».

Ce « transfert » pose une question centrale : celle de l’indépendance. Les liens entre Goldman Sachs et d’autres grandes banques et de nombreux fonctionnaires européens ou nationaux posent de véritables problèmes, notamment dans la gestion de la crise financière. Le cas le plus souvent cité est celui de Mario Draghi. L’actuel président de la BCE depuis 2011 a été vice-président de la branche européenne de Goldman Sachs de 2002 à 2005. Or, Goldman Sachs n’est pas une banque comme les autres. C’est elle qui a aidé le gouvernement grec à détourner la méthode de calcul du déficit public par des produits de « swaps » qui permettaient de reporter à plus tard une partie de ce déficit. Grâce à ce tour de passe-passe, la Grèce était entrée dans la zone euro en 2002.

Partisan d’une austérité forte et d’un ajustement féroce, José Manuel Barroso a participé à la troïka dans tous les pays touchés par la crise, de la Grèce à l’Irlande. Or, le principe de ces « sauvetages » a été de sauvegarder les intérêts des créanciers des États, principalement les banques. José Manuel Barroso a notamment participé aux pressions contre l’Irlande pour empêcher le gouvernement de ce pays de réduire le fardeau porté par sa populations en faisant participer les créanciers des banques irlandaises. L’ancien président de la Commission, qui n’a jamais vraiment eu à répondre de ces choix devant le parlement européen, a donc géré au mieux les intérêts du secteur financier dans une crise causée à l’origine par des produits vendus à la Grèce par Goldman Sachs qu’il rejoint à présent.

Ancien premier ministre portugais, M. Barroso avait été chef de file lors de la Révolution des œillets en 1974 du Mouvement révolutionnaire du prolétariat portugais (MRPP, maoïste) avant de rejoindre en 1980 le parti social-démocrate (PSD) de centre-droit.

- Source : La Tribune




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Goldman Sachs prend la direction de la Banque centrale européenne


26 septembre 2016
Deux réacteurs nucléaires à l’arrêt à la centrale du Tricastin
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2016
Huit personnes sondées sur dix souhaitent l’interdiction de la chasse le dimanche
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2016
EDF abandonnera Hinkley Point en cas de « défaillance systémique »
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2016
Un avion a largué son kérosène au-dessus de la forêt de Fontainebleau
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2016
Le marché du bio en plein boom, tiré par le lait et le vin
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2016
Michalak, Lignac, Marx… les chefs cuisiniers se mobilisent contre Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Vingt anomalies détectées sur l’EPR de Flamanville
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Le trafic de la faune sauvage au coeur de la réunion de la CITES
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
2016, année catastrophique pour le miel français
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2016
Triskalia condamnée à verser plus de 100.000 euros à chacun de deux anciens salariés empoisonnés
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2016
Août 2016 a battu un record de chaleur pour le 16e mois d’affilée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
Soixante pays ont ratifié l’Accord de Paris
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
Dieselgate : les investisseurs réclament 8,2 milliards d’euros à Volkswagen en Allemagne
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2016
1,6 million de personnes respirent mal en Ile-de-France
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2016
Un rapport parlementaire prône l’installation de caméras dans les abattoirs
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Europe

24 septembre 2016
Sous les mers, la cacophonie humaine assomme les cétacés
Info
26 septembre 2016
Le mouvement Les Jours heureux lance un programme citoyen fondé sur la démocratie et l’écologie
Info
26 septembre 2016
Coup de théâtre : la Zad de Notre-Dame-des-Landes n’est pas légalement expulsable, annoncent ses habitants
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Europe