L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit

14 septembre 2017



Les chiffres sont éloquents : en dix ans, 100 millions de smartphones ont été vendus en France depuis 2007. Pour 65% des Français qui en possèdent un voire plusieurs, les téléphones intelligents sont devenus incontournables. Mais, les smartphones sont-ils smart pour l’environnement ?, s’interrogent l’Ademe et France nature environnement (FNE). A l’heure des nouvelles sorties médiatisées de smartphones, les deux entités publient un rapport sur l’impact environnemental de ces produits high-tech, relayé par Actu-Environnement mercredi 13 septembre.

De sa conception à sa distribution, l’empreinte environnementale du smartphone est loin d’être négligeable. Selon l’Ademe, la seule phase de fabrication d’un smartphone compterait pour 3⁄4 de ces impacts, due aux composants électroniques à base de métaux rares. « Il faut mobiliser plus de 70 kg de ressources naturelles pour produire un seul smartphone et chaque appareil peut contenir jusqu’à cinquante métaux différents. L’exploitation des minerais s’accompagne de conséquences désastreuses pour l’environnement mais aussi pour les populations locales, comme en Chine avec le néodyme ou encore en République démocratique du Congo avec le tantale et le cobalt », souligne Héloïse Gaborel, chargée de mission de FNE. L’empreinte énergétique est elle aussi dans le viseur.

De plus, même si le téléphone est encore en état, le rapport indique que dans 88% des cas le consommateur en change. Les facteurs sont d’ordre psychologique et social. Mais l’obsolescence est également technique. « Batteries collées et soudées, indisponibilité de pièces de rechange, utilisation de connectiques, de chargeurs et de systèmes d’exploitation exclusifs... Dans la plupart des cas, les smartphones ne sont pas conçus pour être robustes et réparables », détaille le rapport.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : On a trouvé un smartphone écolo - enfin, presque


22 septembre 2017
Les députés France insoumise interpellent M. Hulot sur la répression à Bure
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Des agriculteurs de la FNSEA défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Quotidien
21 septembre 2017
Renault toujours champion européen de la pollution et de la triche
Info
22 septembre 2017
Fermes d’avenir, des petites fermes aux grandes ambitions
Alternative
21 juillet 2017
L’Allemagne livre ses terres agricoles aux spéculateurs
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Quotidien