L’ours, notre frère oublié de la forêt

Durée de lecture : 1 minute

11 octobre 2018 / Rémy Marion



Dans « L’ours. L’autre de l’homme », Rémy Marion suit la piste des ours à travers le globe, rencontre les hommes qui les côtoient et les scientifiques qui les étudient. Il invite aussi le lecteur à réfléchir à une nouvelle relation, plus objective et plus apaisée, avec notre frère de la forêt.

  • Présentation du livre par son éditeur :

Depuis la préhistoire, hommes et ours partagent les mêmes territoires. Dans toutes les cultures, voir un ours, c’est voir un homme sauvage caché sous une épaisse fourrure. Il est comme un frère enseignant aux hommes les secrets et les ressources de leurs environnements. Un voisin ombrageux qu’il faut craindre et respecter. Dans un récit vivant et plein d’anecdotes, Rémy Marion suit la piste des ours à travers le globe. Il rencontre aussi les hommes qui les côtoient et les scientifiques qui les étudient. Son expérience lui permet aujourd’hui de mieux nous faire comprendre le rôle capital de son odorat, la variété de ses menus, le secret d’une hibernation réussie et la rude patience de la mère envers ses oursons. Mais nous avons peu à peu détruit le lien qui nous unissait à notre frère de la forêt.

Rémy Marion invite le lecteur à réfléchir à une nouvelle relation, plus objective et plus apaisée.

Rémy Marion explore les contrées boréales depuis les années 1980. Conférencier, photographe, réalisateur, écrivain, organisateur de colloques internationaux et membre de la Société de géographie et de la Société des explorateurs français, il est l’un des plus grands connaisseurs français des ours bruns et des ours blancs.


  • L’ours. L’autre de l’homme, de Rémy Marion, éditions Actes Sud, octobre 2018, 208 p., 20 €.




Lire aussi : Dans les Pyrénées, ces bergers qui ne veulent pas la peau de l’ours
DOSSIER    Animaux

26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage
25 septembre 2020
« Lubrizol nous a salis » : un an après l’incendie, des Rouennais témoignent
Reportage
22 septembre 2020
La betterave, cheval de Troie des néonicotinoïdes
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Animaux