L’usine Sanofi de Lacq émet… 7.000 fois plus de polluants qu’autorisé

Durée de lecture : 1 minute

9 juillet 2018

Un rapport révélé ce lundi 9 juillet par France Nature Environnement indique que le site chimique de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), dans le bassin industriel de Lacq, émet des quantités de polluants bien supérieures aux seuils autorisés. Cette usine appartient au groupe pharmaceutique Sanofi, déjà à l’origine du scandale de la Dépakine il y a quelques années.

Le rapport, réalisé par la préfecture met en évidence des rejets de matières dangereuses à des taux astronomiques. Sanofi a l’autorisation de rejeter cinq composés organiques volatils (bromopropane, toluène, isopropanol, valéonitrile et propène) dans l’air dans la limite globale de 110 mg/m3. Or, il en émet en réalité 770.000 mg/m3… soit 7.000 fois plus que la norme autorisée.

« Parmi ces cinq substances, le bromopropane, qui entre dans la fabrication du valproate de sodium (Dépakine), se démarque dangereusement, indique France Nature Environnement. Sa valeur limite d’émission est fixée à 2mg/m3, mais en octobre dernier ce sont 180.000 mg/m3 qui ont été envoyés dans l’air. La situation a empiré en mars, avec un rejet de 380.000 mg/m3. Ces deux contrôles ponctuels ont révélé un dépassement de 90.000 fois et 190.000 fois la norme sur deux colonnes d’abattages (qui traitent les gaz avant de les rejeter dans l’air). » Cette substance a un potentiel cancérigène, mutagène et reprotoxique (baisse de la fertilité et malformation des fœtus).

Face à l’ampleur de la pollution et aux menaces pour les habitants alentours, les associations France Nature Environnement et la Sepanso 64 demandent l’arrêt immédiat des pollutions, quitte à envisager la fermeture administrative du site.




19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
En France, une sécheresse qui n’en finit pas
Info


Sur les mêmes thèmes       Pollutions