Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Chine

La Chine veut lancer un programme énorme de géo-ingénierie des pluies

Début décembre, le Conseil d’État chinois a annoncé que d’ici 2025, son programme de modification des conditions météorologiques qui vise à contrôler la pluie et la neige couvrira environ la moitié du pays, une zone une fois et demie plus grande que l’Inde, une zone énorme.

Les réserves chinoises d’eau douce ont diminué de 13 % entre 2000 et 2009. De graves sécheresses se sont produites en 2000, 2007, 2009, 2011. Et en avril dernier, la province du plateau du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, a connu sa pire sécheresse depuis dix ans, affectant quelque 1,5 million de personnes. La mauvaise qualité de l’eau aggrave la pénurie.

L’ONU estime que d’ici 2030, la pénurie d’eau dans le monde aura déplacé jusqu’à 700 millions de personnes, presque 10 % de la population mondiale.

L’ensemencement des nuages ou autres formes de géoingénierie sont expérimentées aussi, depuis des décennies, par un certain nombre de pays, dont le Royaume-Uni et les États-Unis.

  • Photo : Le lac Poyang, à Jiujiang, dans la province du Jiangxi, à l’est de la Chine, était le plus grand lac d’eau douce de Chine. Le lac, qui avait une superficie de 4.500 kilomètres carrés dans le passé, s’est asséché ces dernières années en raison de la combinaison de faibles précipitations et de l’impact du barrage des Trois Gorges. Vu ici en novembre 2013 (AFP).

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende