Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info
Photographe dans les Vosges ©Mathieu Génon/Reporterre

Parce qu’informer sur le péril écologique est une priorité.

Reporterre publie quotidiennement,
en accès libre et sans publicité.
Le journal ne vit que des dons de lecteurs comme vous.

1 donateurs soutiennent Reporterre ce mois-ci.

Objectif de 12 000 donateurs

Soutenir Reporterre

En bref — Politique

La convention citoyenne pour le climat invite les associations et les personnes extérieures à contribuer au débat

Dans un communiqué, la convention citoyenne pour le climat annonce le lancement de sa plateforme de contribution, ce vendredi 25 octobre 2019, jour de la reprise des travaux au Conseil économique social et environnemental.

« Cette plateforme permettra aux citoyennes et aux citoyens, tout comme aux personnes morales, de déposer des contributions à la réflexion collective, à destination des 150 citoyens tirés au sort », explique la Convention. L’objectif étant de trouver des solutions pour réduire « d’au moins 40 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030, dans un esprit de justice sociale ».

La plateforme sera organisée autour de deux entrées, l’une réservée aux citoyens, l’autre aux personnes morales (entreprises, syndicats, associations, ONG, entités publiques, think tanks, universités, mouvements politiques…).

Une fois postées, les contributions des citoyens seront synthétisées avant chaque session, puis mises à la disposition des membres de la convention citoyenne. Cette synthèse sera validée par un comité ad-hoc composé de membres du Comités de gouvernance et de citoyens de la Convention. Les contributions des organisations ne feront quant-à-elles pas l’objet d’une synthèse.

La plateforme sera accessible à cette adresse.

Reporterre a écrit une série d’articles sur la convention citoyenne pour le climat afin d’expliquer son fonctionnement et les controverses qu’elle soulève. Reporterre avait également révélé la présence d’une lobbyiste de la pollution au sein de sa gouvernance.

📨 S’abonner gratuitement aux lettres d’info

Abonnez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’abonner
Fermer Précedent Suivant

legende