La Cour des comptes juge sévèrement l’action de l’État sur les pesticides

Durée de lecture : 2 minutes

5 février 2020



La Cour des comptes a publié, le 4 février, un référé sur le bilan des plans Écophyto, qui visent une réduction de 50 % des produits phytopharmaceutiques. Elle estime « que les effets des plans Écophyto demeurent très en deçà des objectifs fixés ».

Début janvier, les chiffres 2017-2018 sur l’évolution de la consommation des pesticides de l’agriculture française indiquaient une forte hausse de la consommation — + 21 % — de ces produits en 2018 par rapport à 2017. Surtout, l’usage de ces substances a augmenté de 20 % par rapport à 2009 (et + 25 % en moyenne triennale glissante).

« L’État pourrait davantage influer sur les modes de production et les filières »

La Cour des comptes « estime que l’État pourrait davantage influer sur les modes de production et les filières par l’exercice de ses compétences normatives, de régulation et d’information ».

Elle recommande de :

  • « mettre rapidement en place, comme l’État s’y est engagé, un tableau de bord exhaustif et public des actions et crédits nationaux et régionaux venant au soutien de cette politique [de réduction des pesticides]. »
  • mettre en place un meilleur fléchage des aides de la politique agricole commune (PAC) vers la performance environnementale et l’agriculture biologique.
  • « améliorer les règles scientifiques et déontologiques d’évaluation des substances et adapter les procédures d’autorisations et de retraits et ainsi favoriser l’émergence de produits de substitution ».
  • améliorer le dispositif de contrôle, complexe, reposant sur au moins sept services différents, peu lisibles pour les exploitants et pour les citoyens.

La Cour des comptes a également publié la réponse du Premier ministre, auquel elle a adressé le référé le 27 novembre dernier. Le Premier ministre a notamment rappelé que « le gouvernement a pris, en 2018 et 2019, les mesures visant à diminuer rapidement l’utilisation des substances les plus préoccupantes pour la santé et pour l’environnement ». En deux ans, 38 substances préoccupantes ont été retirées au niveau européen.





Lire aussi : Dix ans de lutte contre les pesticides... dix ans d’échec


13 juillet 2020
Une partie du plastique européen est rejeté dans les océans en Asie
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
La production de pétrole de schiste a atteint son pic aux Etats-Unis
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2020
Aux États-Unis, victoire des Sioux contre un oléoduc géant
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2020
La baleine franche de l’Atlantique Nord est au bord de l’extinction
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Pollution de l’air : le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’agir, sous astreinte de 10 millions d’euros par semestre
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Lubrizol poursuit sa réouverture progressive, au grand dam des associations et élus locaux
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
Budget : les députés ne prennent pas en compte les mesures de la Convention climat
Lire sur reporterre.net
10 juillet 2020
La justice condamne la construction illégale du barrage de Caussade
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Projet T4 de terminal à Roissy : 0/20, à revoir, selon l’Autorité environnementale
Lire sur reporterre.net
9 juillet 2020
Le projet de Center Parcs à Roybon est abandonné, grâce aux luttes
Lire sur reporterre.net
8 juillet 2020
Manifestation : Ensemble pour le climat et contre les violences policières
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Le mois dernier fut le « 2e mois de juin le plus chaud pour l’Europe »
Lire sur reporterre.net
7 juillet 2020
Contre l’avis de la mairie de Paris, le gouvernement valide le réaménagement polémique de la gare du Nord
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Aux Etats-Unis, la critique de la pollution par le plastique est qualifiée de « terrorisante »
Lire sur reporterre.net
6 juillet 2020
Des collectifs demandent un moratoire sur les projets de centres commerciaux et logistiques
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

11 juillet 2020
Pièges à lapin, plantes comestibles et purificateurs d’eau : j’ai suivi un stage survivaliste
Reportage
11 juillet 2020
Politiques, grands patrons, paysans... « La cause animale est transpartisane »
Entretien
15 mai 2020
Masques : l’État méprise l’organisation spontanée des couturières
Alternatives


Dans les mêmes dossiers       Pesticides