La FAO lance une carte mondiale des sols, qui sont une clé pour le climat

Durée de lecture : 3 minutes

11 décembre 2017



A l’ occasion de la Journée mondiale des sols, la FAO a lancé la carte mondiale montrant la quantité de stocks de carbone présents dans le sol.

La matière organique du sol et le carbone, son principal composant, sont essentiels pour la santé et la fertilité des sols, pour une bonne infiltration et rétention de l’eau, ainsi que pour la production alimentaire. Permettant de stocker du carbone, la conservation et la restauration des sols est importante pour parvenir à une agriculture durable et atténuer le changement climatique.

La Carte mondiale du carbone organique du sol montre les stocks de carbone organique présents dans les 30 premiers centimètres du sol et apporte des informations sur où trouver des régions naturelles contenant des stocks de carbone susceptibles d’être conservés, ainsi que les régions où le phénomène de séquestration du carbone pourrait être davantage exploité.

Selon la carte, le sol contient près de 680 milliards de tonnes de carbone dans ses premiers 30 centimètres - soit le double de ce qui est présent dans notre atmosphère. Il s’agit d’une quantité importante par rapport au carbone stocké dans l’ensemble de la végétation (560 milliards de tonnes).

On trouve plus de 60 % de ces 680 milliards de tonnes de carbone dans dix pays à travers le monde (Russie, Canada, Etats-Unis, Chine, Brésil, Indonésie, Australie, Argentine, Kazakhstan, République démocratique du Congo). Cela signifie que des mesures devront être prises en vue de protéger ces sols naturellement riches en carbone et d’éviter la libération d’émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

La dégradation d’un tiers des sols mondiaux a déjà entraîné la libération d’une énorme quantité de carbone dans l’atmosphère. Restaurer ces sols peut permettre de retirer jusqu’à 63 milliards de tonnes de carbone de l’atmosphère, contribuant ainsi à réduire les effets du changement climatique.

Les sols à forte teneur en carbone organique seront généralement plus productifs, plus à même de purifier l’eau et de fournir aux plantes de meilleures conditions en termes d’humidité. L’eau stockée dans le sol sert de source pour 90 pour cent de la production agricole mondiale et représente près de 65 pour cent de l’eau douce.

« Maintenir mais surtout augmenter les stocks de carbone dans le sol devrait devenir obligatoire car cela nous permettra d’exploiter au mieux le potentiel du sol et de contribuer aux efforts visant à s’adapter au changement climatique et à en atténuer les effets », a indiqué Mme Semedo.

Faits et chiffres sur les sols

• Grâce à une gestion durable des sols, nous pourrions produire jusqu’à 58 % de nourriture en plus. La préservation des sols est essentielle afin de réaliser l’objectif Faim Zéro à travers le monde. 95 % de la nourriture est produite à partir de nos sols.

• Dans le monde entier, près de 80 % de la consommation calorique moyenne de chaque personne trouve son origine dans les cultures directement cultivées dans les sols.

• Cela peut prendre jusqu’ à 1.000 ans pour former 1cm de sol.

• Les sols peuvent séquestrer près de 20.000 mégatonnes de carbone en l’espace de 25 ans, soit plus de 10 % des émissions de gaz à effet de serre.

• Le sol filtre les dépôts, les pesticides, les nutriments des plantes, le sel, les bactéries, les virus, les métaux lourds et les produits chimiques organiques des ressources d’eau douce.

• Il y a plus d’organismes vivant dans une cuillerée de sol que de personnes sur Terre.

• La majorité des antibiotiques connus trouvent leur origine dans les bactéries du sol, y compris la pénicilline.





Lire aussi : Appel pour sauver les sols


18 janvier 2021
Des actions de L214 pour faire le lien entre élevage intensif et Covid
Lire sur reporterre.net
16 janvier 2021
Black Rock, premier fonds financier mondial, investit massivement dans le charbon
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le décret sur l’indécence énergétique ne concerne que 2 % des passoires thermiques
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Le ministre de l’Agriculture veut banaliser les nouveaux OGM
Lire sur reporterre.net
15 janvier 2021
Aux États-Unis, les Afro-Américains et les Latinos sont les premières victimes du Covid-19
Lire sur reporterre.net
14 janvier 2021
Le 16 janvier, pour nos libertés, manifestons contre le projet de loi de sécurité globale
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
« Beauvau de la sécurité » : le ministre de l’Intérieur s’engage sur des peines minimales en cas d’agression de policier
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’incendie d’une antenne près de Limoges revendiqué par un collectif anti 5G
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
En Haute-Marne, le projet de laverie nucléaire toujours à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La Confédération paysanne demande un moratoire sur la méthanisation
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
Un rapport parlementaire propose l’interdiction des nitrites, cancérigènes, dans la charcuterie
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
L’agroindustrie est la principale bénéficiaire des aides européennes à l’agriculture
Lire sur reporterre.net
13 janvier 2021
La déforestation tropicale s’accélère
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
L’État français va devoir payer 10 millions d’euros pour pollution de l’air
Lire sur reporterre.net
12 janvier 2021
Le One planet summit à Paris : du « bla bla », selon Greta Thunberg
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Agriculture
16 janvier 2021
Des collectifs citoyens repoussent l’installation d’antennes de téléphone
Info
18 janvier 2021
À Gonesse, on se bat contre une gare au milieu des champs
Reportages
18 janvier 2021
Les armes non létales, un mythe qui légitime les violences policières
À découvrir


Sur les mêmes thèmes       Agriculture