La FNSEA et le gouvernement lancent un appel à rejoindre « la grande armée de l’agriculture française »

Durée de lecture : 2 minutes

24 mars 2020

Mardi 24 mars, le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a lancé un étrange appel : « Rejoignez la grande armée de l’agriculture française ! » sur RMC et BFMTV. « Il faut que les travaux des champs se fassent et, pour qu’ils se fassent, il faut de la main-d’œuvre », a-t-il précisé.

Reprenant presque mots pour mots les inquiétudes formulées il y a une semaine par la FNSEA, syndicat agricole majoritaire, le ministre a expliqué que les agriculteurs manquaient de bras. « Aujourd’hui même, il y a la possibilité d’avoir 200.000 emplois directs dans les métiers de l’agriculture », a-t-il expliqué se lançant ensuite dans une longue tirade :

Je veux lancer un grand appel à l’armée des ombres, un grand appel aux femmes et aux hommes qui aujourd’hui ne travaillent pas, un grand appel à celles et ceux qui sont confinés chez eux dans leur appartement, dans leur maison. À celles et ceux qui sont serveurs dans un restaurant, hôtesses d’accueil dans un hôtel, aux coiffeurs, à celles et ceux qui n’ont plus d’activité, je leur dis rejoignez la grande armée de l’agriculture française, rejoignez celles et ceux qui vont nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine.

Un appel repris sur Twitter par Christiane Lambert, présidente de la FNSEA : « À toutes les bonnes volontés qui disposez de temps : nous aurons besoin de 200.000 saisonniers dans les trois mois. Nous vous accueillerons dans de parfaites conditions de sécurité. » Le syndicat agricole a indiqué travailler avec la start-up Wizi-Farm afin de mettre en relation des agriculteurs et des travailleurs potentiels.

À la suite d’années de politique favorisant l’agrandissement des exploitations et la baisse du nombre de paysans, le secteur agricole fait désormais appel massivement à de la main-d’œuvre étrangère, notamment des travailleurs détachés — 67.601 personnes en 2017, qui ne peuvent plus circuler actuellement, en raison du confinement.

Sur les réseaux sociaux, des internautes font la comparaison entre la proposition de Didier Guillaume et une autre période, la Chine de Mao Zedong. Après la Révolution culturelle, à la fin des années 1960, ce dernier avait envoyé autoritairement des millions de jeunes Chinois à la campagne.



Lire aussi : Travailleuses détachées dans l’agriculture, elles racontent leur calvaire en France


3 avril 2020
Les semences et plants potagers de nouveau autorisés à la vente
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Pour les peuples autochtones, le coronavirus « représente une réelle menace d’extermination »
Lire sur reporterre.net
3 avril 2020
Dividendes : de grandes entreprises, dont Total, continuent à verser des dividendes massifs
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Un cinquième indigène amazonien Guajajara assassiné au Brésil en quatre mois
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
Du sang de ver marin pourrait soigner des malades du Covid-19
Lire sur reporterre.net
2 avril 2020
La COP26 sur le climat reportée à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Un salarié d’Amazon en réanimation
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
La pollution liée aux épandages grandit, aggravant l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
Une start-up française invente les masques respiratoires en fibre d’asperge
Lire sur reporterre.net
1er avril 2020
En Colombie, les gangs profitent du confinement pour assassiner des militants des droits humains
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Coronavirus

THEMATIQUE    Agriculture
4 avril 2020
SPÉCIAL OUTREMER - Mal préparées par un système de santé dégradé, les Outremer se préparent au pire
Info
3 avril 2020
Le trafic de pangolin se poursuit malgré le coronavirus
Info
3 avril 2020
Confinés avant le virus, ils témoignent
Enquête


Dans les mêmes dossiers       Coronavirus



Sur les mêmes thèmes       Agriculture