La France continue d’expulser des exilés vers le Soudan

29 avril 2019

La France continue d’expulser des Soudanais vers Khartoum. Selon le Collectif d’aide aux migrants de Ouistreham (Camo), Amjad, un jeune homme de 19 ans originaire du Darfour, avait été interpellé le 20 mars dernier, à la suite d’un contrôle des gendarmes. Le préfet a signifié à l’exilé une obligation de quitter le territoire français (OQTF) avant de l’enfermer au centre de rétention administrative (CRA) de Oissel (Seine-Maritime). L’expulsion était prévue jeudi 25 avril, mais Amjad a refusé de quitter le CRA, comme c’est son droit pour le premier vol, mais il ne pourra pas le faire une seconde fois. Les associatifs s’indignent de son arrestation, alors que le migrant visé n’aurait commis aucun délit pour la justifier.

Mais, à Ouistreham, les forces de l’ordre n’ont plus besoin de se justifier. Depuis l’adoption d’un arrêté ministériel du 28 décembre 2018, les contrôles arbitraires ont été autorisés dans un rayon de 5 kilomètres autour des ports de onze villes côtières. Les gendarmes peuvent demander les papiers de n’importe qui, n’importe quand, sans l’autorisation préalable habituelle du parquet.

Pendant son enfermement au CRA de Oissel, Amjad avait déposé une demande d’asile. Devant l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra), le jeune homme a déclaré avoir été arrêté, torturé et avoir fait l’objet de menaces au Soudan. L’institution chargée de l’application de la convention de Genève a refusé sa demande de protection, faute de preuves suffisantes. Accompagné juridiquement par la Cimade, le débouté du droit d’asile a formulé un recours devant la Cour nationale du droit d’asile (CNDA). Cependant, depuis l’adoption de la loi asile et immigration en 2018, les recours suspensifs sont plus facilement révocables et ne protègent plus d’une expulsion, selon la Cimade.

Selon un recensement des collectifs parisiens et calaisiens, La Chapelle debout et la Cabane juridique, plus d’une vingtaine de Soudanais seraient exposés à une expulsion imminente. Si le régime du dictateur Omar el-Béchir a vacillé, la situation au Soudan ne permet pas de garantir la sécurité des rapatriés de force.





24 mai 2019
Le 40e portrait d’Emmanuel Macron « réquisitionné », à Paris
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
Un indigène en lutte contre les pétroliers assassiné au Pérou
Lire sur reporterre.net
24 mai 2019
La 8e leçon des jeunes au gouvernement : mettre fin à l’effondrement de la biodiversité
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Le gouvernement « constate l’incompatibilité du projet Montagne d’or » avec l’environnement
Lire sur reporterre.net
23 mai 2019
Des activistes ont mené une opération nature morte au siège de Bayer-Monsanto
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Une île de plastique dérive au large de la Corse
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
La fonte des glaces d’ici 2100 pourrait provoquer une montée des océans de deux mètres
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Des militants écolos ont perturbé l’assemblée générale de la Société Générale
Lire sur reporterre.net
22 mai 2019
Center Parcs de Roybon : les opposants remportent une victoire juridique
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
À Londres, une action de Greenpeace contre la multinationale du pétrole BP
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
Entre 16,4 et 24 millions d’Européens seraient contaminés en cas d’accident nucléaire, selon une étude
Lire sur reporterre.net
21 mai 2019
La fin des véhicules thermiques en 2040 inscrit dans le projet de loi Mobilités
Lire sur reporterre.net
20 mai 2019
Affaire du siècle : la procédure judicaire est lancée
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Migrations

27 mars 2019
L’eusko basque, première monnaie locale européenne
Alternative
24 mai 2019
En Belgique, les marcheurs du climat ont bousculé la campagne électorale
Info
24 mai 2019
Radical et non violent, Extinction Rebellion secoue la politique britannique
Info


Dans les mêmes dossiers       Migrations