Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Énergie

La France s’apprête à expédier du combustible au plutonium vers le Japon de Fukushima

Les deux bateaux chargés de transporter du Mox vers le Japon devaient arriver mardi à Cherbourg pour embarquer leur cargaison radioactive.


Selon l’association Greenpeace, le Pacific Heron et le Pacific Egret, deux navires britanniques de la compagnie PNTL, auraient levé l’ancre dimanche 14 avril en début d’après-midi. Greenpeace estime qu’ils pourraient arriver à Cherbourg mardi 16 avril au petit matin.

C’est par un tweet envoyé hier vers 18h00 que l’association antinucléaire a annoncé le départ des deux bateaux destinés à transporter le Mox de Cherbourg au Japon.

Transport confirmé par Areva.

Une fois la cargaison de Mox embarquée, ils prendront la direction de Takahama, au Japon.

Le combustible, lui, est transporté par camions sur une quarantaine de kilomètres entre Beaumont-Hague et le port de Cherbourg. Selon Greenpeace, ce parcours sera hautement sécurisé par les forces de l’ordre.


Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende