La Norvège ouvre les eaux arctiques à l’exploration pétrolière

Durée de lecture : 2 minutes

22 juin 2017

Il y aura bien un gros coup d’accélérateur dans l’exploration pétrolière offshore autour de la partie nord du territoire norvégien. Le gouvernement l’a annoncé mardi 20 juin, en dévoilant les détails de la future ronde d’octroi de licences, la vingt-quatrième. Les compagnies pétrolières auront jusqu’au 30 novembre prochain pour déposer leurs demandes d’exploration. Au total, 102 blocs seront attribués : neuf en mer de Norvège et 93 en mer de Barents.

A priori très prometteuses, ces zones en mer de Barents ont jusqu’à présent été à peu près épargnées, en raison des réserves des gouvernements qui se succèdent à la tête du plus gros producteur pétrolier d’Europe de l’ouest. En effet, les eaux y sont très profondes. Il est donc plus coûteux d’explorer les fonds marins que plus au sud. Et la zone arctique, riche en poissons, est dangereuse à cause des tempêtes qui l’agitent régulièrement. C’est précisément pour ces raisons que, lors du processus de consultation préalable, des organismes publics - la Direction de l’environnement et celle de la pêche, notamment - avaient recommandé la plus grande prudence au gouvernement. Celui-ci n’en a visiblement pas tenu compte. Il en va de « l’avenir de l’activité pétrolière », en perte de vitesse dans le pays, de l’emploi dans le secteur et de la collecte de recettes publiques, a lancé le ministre du Pétrole et de l’Energie, Terje Søviknes, pour justifier la décision.

Les défenseurs de l’environnement accusent le gouvernement d’être en contradiction avec l’accord de Paris sur le climat de 2016, qu’il a signé. D’autant que l’an dernier, ce même gouvernement avait déjà attribué quelques autres zones de la mer de Barents en vue de leur prospection.



Lire aussi : La Norvège propose un nombre record de permis pétroliers en Arctique


26 juillet 2019
De multiples records de chaleur enregistrés par Météo France
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Greenpeace dépose un recours contre la suppression des enquêtes publiques
Lire sur reporterre.net
26 juillet 2019
Les algues vertes frappent à nouveau la Bretagne
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Huile de palme : Total saisit le Conseil constitutionnel
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Nouveau revers pour le projet de centre commercial de Val Tolosa
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Les opposants à EuropaCity neutralisent les travaux de la future gare
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Le record estival de consommation d’électricité a été battu
Lire sur reporterre.net
25 juillet 2019
Un rapport officiel étudie comment atteindre le « zéro artificialisation » des sols
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Des animaux sont transportés sur de longues distances en pleine canicule, d’après des ONG
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2019
Le 125e portrait d’Emmanuel Macron décroché au pays Basque
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Les députés ont voté pour la ratification du Ceta
Lire sur reporterre.net
23 juillet 2019
Canicule : EDF obligé de mettre à l’arrêt deux réacteurs nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
Bure : expulsion en cours au bois Lejuc
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
La justice interdit à Greenpeace de s’approcher de convois transportant des déchets nucléaires
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2019
À Bure, le bois Lejuc est réoccupé
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Énergie International
27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
27 juillet 2019
Voiture reine, magasins à perte de vue... Bienvenue à la zone commerciale géante de Plan-de-Campagne
Reportage
20 juillet 2019
Tour de France : l’équipe Ineos, championne du plastique polluant
Enquête


Sur les mêmes thèmes       Climat Énergie International