La Norvège ouvre les eaux arctiques à l’exploration pétrolière

22 juin 2017



Il y aura bien un gros coup d’accélérateur dans l’exploration pétrolière offshore autour de la partie nord du territoire norvégien. Le gouvernement l’a annoncé mardi 20 juin, en dévoilant les détails de la future ronde d’octroi de licences, la vingt-quatrième. Les compagnies pétrolières auront jusqu’au 30 novembre prochain pour déposer leurs demandes d’exploration. Au total, 102 blocs seront attribués : neuf en mer de Norvège et 93 en mer de Barents.

A priori très prometteuses, ces zones en mer de Barents ont jusqu’à présent été à peu près épargnées, en raison des réserves des gouvernements qui se succèdent à la tête du plus gros producteur pétrolier d’Europe de l’ouest. En effet, les eaux y sont très profondes. Il est donc plus coûteux d’explorer les fonds marins que plus au sud. Et la zone arctique, riche en poissons, est dangereuse à cause des tempêtes qui l’agitent régulièrement. C’est précisément pour ces raisons que, lors du processus de consultation préalable, des organismes publics - la Direction de l’environnement et celle de la pêche, notamment - avaient recommandé la plus grande prudence au gouvernement. Celui-ci n’en a visiblement pas tenu compte. Il en va de « l’avenir de l’activité pétrolière », en perte de vitesse dans le pays, de l’emploi dans le secteur et de la collecte de recettes publiques, a lancé le ministre du Pétrole et de l’Energie, Terje Søviknes, pour justifier la décision.

Les défenseurs de l’environnement accusent le gouvernement d’être en contradiction avec l’accord de Paris sur le climat de 2016, qu’il a signé. D’autant que l’an dernier, ce même gouvernement avait déjà attribué quelques autres zones de la mer de Barents en vue de leur prospection.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Norvège propose un nombre record de permis pétroliers en Arctique


22 septembre 2017
Les députés France insoumise interpellent M. Hulot sur la répression à Bure
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2017
Des agriculteurs de la FNSEA défendent le glyphosate sur les Champs-Élysées
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Nicolas Hulot prolonge un permis de recherche d’hydrocarbures de Total au large de la Guyane
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2017
Agriculture bio : l’État se désengage des aides au maintien
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2017
Perquisition par les gendarmes en cours à Bure
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le gouvernement refuse d’empêcher l’exploration minière en Bretagne
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Anomalies du Creusot : l’ASN demande à EDF d’étendre ses vérifications
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2017
Le parti de Macron est « le parti de la régression », selon Attac
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Les eurodéputés ne veulent pas importer un soja OGM tolérant aux herbicides
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2017
Hulot annonce quatre mesures pour le climat
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
La justice absout les délinquants de l’amiante
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Pertubateurs endocriniens : l’effet coktail peut rendre les molécules 10 à 1000 fois plus puissantes
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2017
Les entreprises dépensent moins pour la protection de l’environnement
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
L’empreinte environnementale des smartphones s’alourdit
Lire sur reporterre.net
14 septembre 2017
La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire placée sous « surveillance renforcée »
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Energie International
22 septembre 2017
À Marseille, Macron interpellé sur un projet immobilier menaçant un site antique
Enquête
22 septembre 2017
Des coursiers à vélo veulent dépasser l’ubérisation par la coopération
Info
22 septembre 2017
Les femmes restent exclues de la politique
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat Energie International