La Norvège ouvre les eaux arctiques à l’exploration pétrolière

22 juin 2017

Il y aura bien un gros coup d’accélérateur dans l’exploration pétrolière offshore autour de la partie nord du territoire norvégien. Le gouvernement l’a annoncé mardi 20 juin, en dévoilant les détails de la future ronde d’octroi de licences, la vingt-quatrième. Les compagnies pétrolières auront jusqu’au 30 novembre prochain pour déposer leurs demandes d’exploration. Au total, 102 blocs seront attribués : neuf en mer de Norvège et 93 en mer de Barents.

A priori très prometteuses, ces zones en mer de Barents ont jusqu’à présent été à peu près épargnées, en raison des réserves des gouvernements qui se succèdent à la tête du plus gros producteur pétrolier d’Europe de l’ouest. En effet, les eaux y sont très profondes. Il est donc plus coûteux d’explorer les fonds marins que plus au sud. Et la zone arctique, riche en poissons, est dangereuse à cause des tempêtes qui l’agitent régulièrement. C’est précisément pour ces raisons que, lors du processus de consultation préalable, des organismes publics - la Direction de l’environnement et celle de la pêche, notamment - avaient recommandé la plus grande prudence au gouvernement. Celui-ci n’en a visiblement pas tenu compte. Il en va de « l’avenir de l’activité pétrolière », en perte de vitesse dans le pays, de l’emploi dans le secteur et de la collecte de recettes publiques, a lancé le ministre du Pétrole et de l’Energie, Terje Søviknes, pour justifier la décision.

Les défenseurs de l’environnement accusent le gouvernement d’être en contradiction avec l’accord de Paris sur le climat de 2016, qu’il a signé. D’autant que l’an dernier, ce même gouvernement avait déjà attribué quelques autres zones de la mer de Barents en vue de leur prospection.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : La Norvège propose un nombre record de permis pétroliers en Arctique


19 octobre 2018
Le gouvernement impose à l’Assemblée de soutenir l’huile de palme importée par Total
Lire sur reporterre.net
18 octobre 2018
Des produits chimiques très dangereux dans les objets en plastique recyclé
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le Conseil constitutionnel pourrait relancer l’enquête sur la mort de Rémi Fraisse
Lire sur reporterre.net
17 octobre 2018
Le projet d’A45 est définitivement abandonné
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Le mécanisme des inondations dans l’Aude - un phénomène appelé à se répéter
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Remaniement : Castaner à l’Intérieur, Travert s’en va et laisse l’Agriculture à Didier Guillaume
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
Un leader paysan assassiné dans l’Amazonie brésilienne
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2018
En Grande-Bretagne, des opposants bloquent des opérations de fracturation hydraulique
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
53 personnes portent plainte en raison de la présence de glyphosate dans leur urine
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
L’île d’Oléron contrainte d’accepter l’implantation d’un MacDonald’s
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Des pluies torrentielles dans l’Aude font six morts
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2018
Les écologistes progressent fortement aux élections en Bavière, Belgique et Luxembourg
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2018
Une indigène élue pour la première fois députée au Brésil
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2018
Des étudiants des grandes écoles lancent un manifeste pour le climat
Lire sur reporterre.net
10 octobre 2018
Le pseudo prix Nobel d’économie couronne un économiste minorant les effets du changement climatique
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat Energie International
18 octobre 2018
En Charente, un village fait le pari d’une gestion collective des terres
Alternative
18 octobre 2018
Quelles entreprises françaises continuent d’investir dans le charbon ?
Une minute - Une question
19 octobre 2018
Pain décroissant, livres et café épicerie, une recette de coopération conviviale
Alternative


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat Energie International