La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits

12 juillet 2018

Sept ans après, l’ONG fait le bilan et publie ce jeudi 12 juillet un rapport intitulé Destination zéro : impacts de sept ans de campagne Detox sur l’industrie du vêtement. Le rapport décrit les progrès significatifs accomplis par 80 entreprises du textile engagées à réduire leurs usages et rejets de produits chimiques dangereux d’ici à 2020.

La campagne Detox visait à mettre fin aux pollutions chimiques rejetées par l’industrie de la mode dans les rivières et océans. Les entreprises examinées par le rapport représentent 15% de la production mondiale de vêtements. « Toutes les marques signataires de Detox travaillent à l’élimination des 11 groupes prioritaires de substances chimiques dangereuses identifiés par Greenpeace et publient régulièrement des rapports transparents sur leur présence dans les eaux usées des usines de leur chaîne de sous-traitance », se félicite Greenpeace. « L’industrie textile se concentre maintenant sur les pollutions générées par sa chaîne d’approvisionnement, plus seulement sur la sûreté de ses produits pour les consommateurs. »

« Nous sommes très heureux de constater les progrès des entreprises signataires de Detox vers l’assainissement de leurs chaînes d’approvisionnement, mais nous restons préoccupés : 85% de l’industrie textile ne montre pas d’efforts suffisants pour éliminer les produits chimiques dangereux et améliorer les conditions de travail dans les usines. C’est inacceptable. Il est grand temps que les décideurs politiques prennent le relais et fassent de Detox une norme mondiale », conclut Kirsten Brodde, responsable de la campagne Detox-my-Fashion de Greenpeace.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


24 septembre 2018
Il n’a pas gelé depuis 100 jours sur le pic du Midi, du jamais-vu
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Le préfet valide le projet de gare du Triangle de Gonesse
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Des opposants au GCO placés en garde à vue. Le déboisement continue
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2018
Pluies torrentielles en Tunisie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2018
Greenpeace et ANV-Cop21 se mobilisent pour empêcher Total de polluer le Récif de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
La centrale à biomasse de Gardanne en quête d’un repreneur
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Le livre décrivant l’économie mondiale de la tomate censuré en Italie
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2018
Pour l’environnement, la loi Élan est un bond en arrière
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le gouvernement lance une consultation sur la gestion des déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
François de Rugy confirme la réintroduction d’ourses dans les Pyrénées
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Le tribunal de Strasbourg suspend l’abattage d’un alignement d’arbres
Lire sur reporterre.net
20 septembre 2018
Narbonne : une détonation et un incendie sur le site nucléaire Orano de Malvési
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Hambach : un mort lors de l’évacuation de la forêt
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Des multinationales, dont L’Oréal, toujours impliquées dans la déforestation pour l’huile de palme, selon Greenpeace
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2018
Opération contre la Société générale : sept militants non violents convoqués au commissariat
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
24 septembre 2018
Au Québec, humains et coyotes apprennent à cohabiter
Info
25 septembre 2018
À Hambach, le temps du recueillement, avant que reprenne la lutte contre le charbon
Reportage
25 septembre 2018
Des panneaux solaires pas encore vraiment verts
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions