La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits

12 juillet 2018

Sept ans après, l’ONG fait le bilan et publie ce jeudi 12 juillet un rapport intitulé Destination zéro : impacts de sept ans de campagne Detox sur l’industrie du vêtement. Le rapport décrit les progrès significatifs accomplis par 80 entreprises du textile engagées à réduire leurs usages et rejets de produits chimiques dangereux d’ici à 2020.

La campagne Detox visait à mettre fin aux pollutions chimiques rejetées par l’industrie de la mode dans les rivières et océans. Les entreprises examinées par le rapport représentent 15% de la production mondiale de vêtements. « Toutes les marques signataires de Detox travaillent à l’élimination des 11 groupes prioritaires de substances chimiques dangereuses identifiés par Greenpeace et publient régulièrement des rapports transparents sur leur présence dans les eaux usées des usines de leur chaîne de sous-traitance », se félicite Greenpeace. « L’industrie textile se concentre maintenant sur les pollutions générées par sa chaîne d’approvisionnement, plus seulement sur la sûreté de ses produits pour les consommateurs. »

« Nous sommes très heureux de constater les progrès des entreprises signataires de Detox vers l’assainissement de leurs chaînes d’approvisionnement, mais nous restons préoccupés : 85% de l’industrie textile ne montre pas d’efforts suffisants pour éliminer les produits chimiques dangereux et améliorer les conditions de travail dans les usines. C’est inacceptable. Il est grand temps que les décideurs politiques prennent le relais et fassent de Detox une norme mondiale », conclut Kirsten Brodde, responsable de la campagne Detox-my-Fashion de Greenpeace.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


22 mars 2019
Aux États-Unis, un juge met à l’arrêt des centaines de projets de forage pétroliers et gaziers
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
À Paris, les trois activistes du climat et le youtubeur Vincent Verzat libérés après huit heures de garde à vue
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La Haute Cour de justice australienne reconnaît la spoliation des terres de deux groupes autochtones
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Alteo : le tribunal de grande instance de Marseille ouvre une information judiciaire
Lire sur reporterre.net
20 mars 2019
Deux châteaux viticoles en procès pour un épandage de pesticides près d’une école
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Deux portraits de Macron décrochés dans des mairies basques
Lire sur reporterre.net
19 mars 2019
Un cyclone cause un millier de morts au Mozambique et au Zimbabwe
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
En Belgique, activistes du climat et Gilets jaunes unis dans des actions contre les multinationales
Lire sur reporterre.net
18 mars 2019
Six activistes du climat 23 h en garde à vue après une action non violente à Bordeaux
Lire sur reporterre.net
17 mars 2019
Un cyclone extrêmement violent a frappé le centre des États-Unis
Lire sur reporterre.net
15 mars 2019
Une nouvelle action dénonce la dissémination des boues rouges dans l’environnement
Lire sur reporterre.net
15 mars 2019
La grève pour le climat se déroule dans 123 pays et plusieurs villes en France
Lire sur reporterre.net
14 mars 2019
Selon des médecins, Adama Traoré pourrait être mort à cause des conditions de son interpellation
Lire sur reporterre.net
14 mars 2019
Le procès des responsables de la mort de Berta Caceres s’ouvre au Honduras
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Pollutions
8 février 2019
En secret, la France et l’Inde veulent construire la plus grande centrale nucléaire du monde
Tribune
22 mars 2019
Face aux « réquisitions » de portraits de Macron, les autorités contre-attaquent
Info
21 mars 2019
« Scènes apocalyptiques » au Mozambique après le passage du cyclone Idai
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Pollutions