Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

La concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère atteint un record

La concentration de CO2 (dioxyde carbone) dans l’atmosphère a largement dépassé le niveau symbolique de 400 ppm (parties par million de molécules d’air) en 2016, pour atteindre 403,3 ppm en moyenne, en hausse de près d’1 % sur un an, selon l’Organisation météorologique mondiale, qui a publié ces données lundi 30 octobre. Ce niveau est particulièrement élevé, car les émissions de CO2 dans l’atmosphère, liées aux activités humaines, ont été aggravées par un phénomène climatique El Niño de grande ampleur en 2016, indique l’OMM. Ce phénomène climatique conduit à ce que les terres et les forêts des zones équatoriales absorbent moins de dioxyde de carbone.

Le niveau record de CO2 dans l’atmosphère s’explique pour deux raisons principales. Malgré des négociations internationales, les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent de rester à un niveau très élevé, autour de 50 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an, à cause de la combustion d’hydrocarbures et des émissions directes de gaz à effet de serre par êtres vivants. Et ces émissions ont un impact à long terme, puisque le dioxyde de carbone reste environ un siècle dans l’atmosphère, avant qu’il ne soit absorbé par des plantes ou dégradé dans l’atmosphère par des processus chimiques complexes.

De ce fait, le niveau de CO2 dans l’atmosphère continue d’augmenter. Il est comparable à celui qui régnait sur Terre, « pendant le Pliocène moyen, il y a 3 à 5 millions d’années, période pendant laquelle la température était de 2 à 3°C plus élevée et qui a vu fondre les nappes glaciaires au Groenland et de l’Antarctique occidental », note l’OMM. À l’époque, avec la fonte d’autres glaces, le niveau des mers était de 10 à 20 mètres supérieur au niveau actuel.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende