La concentration de dioxyde de carbone dans l’atmosphère atteint un record

31 octobre 2017

La concentration de CO2 (dioxyde carbone) dans l’atmosphère a largement dépassé le niveau symbolique de 400 ppm (parties par million de molécules d’air) en 2016, pour atteindre 403,3 ppm en moyenne, en hausse de près d’1 % sur un an, selon l’Organisation météorologique mondiale, qui a publié ces données lundi 30 octobre. Ce niveau est particulièrement élevé, car les émissions de CO2 dans l’atmosphère, liées aux activités humaines, ont été aggravées par un phénomène climatique El Niño de grande ampleur en 2016, indique l’OMM. Ce phénomène climatique conduit à ce que les terres et les forêts des zones équatoriales absorbent moins de dioxyde de carbone.

Le niveau record de CO2 dans l’atmosphère s’explique pour deux raisons principales. Malgré des négociations internationales, les émissions mondiales de gaz à effet de serre continuent de rester à un niveau très élevé, autour de 50 milliards de tonnes de dioxyde de carbone par an, à cause de la combustion d’hydrocarbures et des émissions directes de gaz à effet de serre par êtres vivants. Et ces émissions ont un impact à long terme, puisque le dioxyde de carbone reste environ un siècle dans l’atmosphère, avant qu’il ne soit absorbé par des plantes ou dégradé dans l’atmosphère par des processus chimiques complexes.

De ce fait, le niveau de CO2 dans l’atmosphère continue d’augmenter. Il est comparable à celui qui régnait sur Terre, « pendant le Pliocène moyen, il y a 3 à 5 millions d’années, période pendant laquelle la température était de 2 à 3°C plus élevée et qui a vu fondre les nappes glaciaires au Groenland et de l’Antarctique occidental », note l’OMM. À l’époque, avec la fonte d’autres glaces, le niveau des mers était de 10 à 20 mètres supérieur au niveau actuel.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Reporterre sur France Inter : les émissions mondiales de CO2 ont plafonné en 2015


26 mars 2019
Ian B., expert des violences policières, libéré après 24 h de garde à vue
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
Après la sécheresse, l’Iran durement touché par des inondations
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
La centrale au gaz de Landivisiau, projet devenu « décalé » pour Delphine Batho
Lire sur reporterre.net
26 mars 2019
Jeunes en grève pour le climat : 24 heures en garde à vue pour de la farine bio et un gilet jaune
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
A Lyon, un activiste anti-pub placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
L’ex EELV Pascal Canfin sera candidat du parti de M. Macron aux européennes
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
1 milliard de dollars dépensé en lobbying par les pétroliers contre la politique climatique
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
« Grande America » : deux oiseaux mazoutés retrouvés sur des plages basque et landaise
Lire sur reporterre.net
25 mars 2019
Les grandes banques ont financé les fossiles pour 1.900 milliards de dollars depuis 2015
Lire sur reporterre.net
23 mars 2019
L’Angleterre va ouvrir une nouvelle mine de charbon
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Total : 20.000 tonnes d’huile de palme arrivent à la raffinerie de La Mède
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Un leader indien assassiné au Costa-Rica
Lire sur reporterre.net
22 mars 2019
Aux États-Unis, un juge arrête des centaines de projets de forage pétroliers et gaziers
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
À Paris, les trois activistes du climat et le youtubeur Vincent Verzat libérés après huit heures de garde à vue
Lire sur reporterre.net
21 mars 2019
La cour d’appel de Nancy annule la condamnation de deux militants anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
25 mars 2019
Depuis l’ouverture du parc éolien de Nozay, les vaches meurent et les humains sont malades
Enquête
26 mars 2019
En Russie, les décharges et la colère débordent
Info
26 mars 2019
JO 2024 : la ville olympique n’est pas une ville écologique
Tribune


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat