La déforestation en Amazonie atteint un nouveau record

Durée de lecture : 2 minutes

19 novembre 2019

La déforestation en Amazonie brésilienne a touché 9.762 km2 d’août 2018 à juillet 2019, du jamais vu depuis 2008. L’augmentation atteint 29,5 % sur un an, selon les dernières données officielles rendues publiques lundi. Cette période de référence prise en compte par l’Institut national de recherches spatiales (INPE) englobe les sept premiers mois de mandat du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, un climatosceptique favorable à l’ouverture de la forêt vierge aux activités minières ou agricoles.

La semaine dernière, l’INPE avait déjà fait état d’une augmentation de 93% de la déforestation de janvier à septembre par rapport à la même période de l’an dernier. Ces chiffres se situaient début 2019 dans la moyenne des dernières années, jusqu’à une hausse significative à partir de juin.

Greenpeace a dénoncé lundi 18 novembre la réduction de moyens destinés à la lutte contre la déforestation depuis l’arrivée au pouvoir du président Bolsonaro. « Son gouvernement est en train de jeter à la poubelle tout ce qui a été fait ces dernières années en matière de protection de l’environnement », a déploré Cristiane Mazzetti, l’une des responsables de Greenpeace au Brésil.

La déforestation entraîne également une recrudescence des foyers d’incendie en Amazonie, un grand nombre d’agriculteurs pratiquant le brûlis sur les zones déboisées pour pouvoir les cultiver. Selon les données satellite de l’INPE, il y a eu pratiquement autant d’incendies en Amazonie entre janvier et septembre (66.750) que sur l’ensemble de l’année 2018 (68.345).

  • Photo : Feu de forêt dans l’Etat d’Acre, à l’ouest du Brésil, en août 2019 (INPE)


Lire aussi : Au Brésil, l’Amazonie n’est pas la seule région qui part en fumée


31 mars 2020
En pleine crise du coronavirus, l’UE donne son feu vert à un accord de libre-échange avec le Vietnam
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Les « éléphants à touristes » menacés de mourir de faim en Thaïlande à cause de l’épidémie de Covid-19
Lire sur reporterre.net
31 mars 2020
Une manifestation pour sauver le système de santé
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le général Lizurey, qui a expulsé la Zad, assiste Édouard Philippe dans la lutte contre le Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville repoussé à 2024
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Michel Tibon-Cornillot, penseur du « déferlement des techniques », est mort du Covid-19
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Au Portugal, les immigrés régularisés le temps de la crise sanitaire
Lire sur reporterre.net
30 mars 2020
Coronavirus : une usine d’oxygène fermée par un fonds spéculatif demande sa nationalisation
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Les dépenses françaises pour la bombe atomique pourraient financer 100.000 lits de soins intensifs
Lire sur reporterre.net
28 mars 2020
Aux États-Unis, en raison du coronavirus, l’administration suspend les contrôles environnementaux
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En pleine crise du Covid-19, les entreprises se préparent à verser des dividendes record
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
En 2018, on pouvait fabriquer 200 millions de masques par an en France
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Plan de relance et aides d’urgence : la justice sociale et l’écologie doivent primer
Lire sur reporterre.net
27 mars 2020
Fermeture des marchés : les paysans lancent une carte des alternatives
Lire sur reporterre.net
26 mars 2020
Les pangolins sont porteurs de coronavirus liés au SRAS-CoV-2, indique une étude scientifique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Forêts tropicales

31 mars 2020
La SNCF « rechigne » à protéger les cheminots contre le coronavirus
Info
31 mars 2020
Au Québec, la crise du coronavirus pourrait ouvrir « le grand chantier de l’autosuffisance » alimentaire
Info
31 mars 2020
En Chine et en Italie, « les premiers foyers épidémiques sont des zones très polluées »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Forêts tropicales