La justice européenne autorise la publication d’études confidentielles sur le glyphosate

Durée de lecture : 2 minutes

8 mars 2019

Jeudi 7 mars, la Cour de justice de l’Union européenne a annulé « les décisions de l’Efsa refusant l’accès aux études de toxicité et de cancérogénicité de la substance active glyphosate ».

L’Efsa (Autorité européenne de sécurité des aliments) est l’agence européenne de sécurité alimentaire, chargée entre autres de mener des études sur le glyphosate censées éclairer la décision publique. Alors que le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) avait conclu, en mars 2015, à la cancérogénicité potentielle du glyphosate, l’Efsa avait conclu en novembre 2015 que le glyphosate ne présentait probablement aucun risque cancérogène pour l’homme. Or, c’est notamment sur ce rapport que se sont fondés les décideurs européens pour discuter de la ré-autorisation du glyphosate.

Les députés Verts-ALE Michèle Rivasi, Bart Staes, Heidi Hautala et Benedek Javór ont demandé à l’agence d’accéder à certaines parties des études - non publiées - sur la cancérogénicité du glyphosate. L’Efsa avait refusé de divulguer les documents, invoquant la protection des intérêts commerciaux et financiers des entreprises concernées, l’absence d’intérêt public supérieur, l’absence de lien entre les informations demandées et « les émissions dans l’environnement » telles que définies par la Convention d’Aarhus.

En mai 2017, les députés Verts-ALE Michèle Rivasi, Bart Staes, Heidi Hautala et Benedek Javór ont déposé une plainte contre l’Efsa devant la Cour de justice de l’UE pour entrave à l’accès aux documents dans le cadre de la procédure de renouvellement de l’autorisation du glyphosate.

La Cour a donc conclu non seulement que « les études demandées doivent être considérées comme constituant des informations qui ont trait à des émissions dans l’environnement », mais également que « que leur divulgation est réputée présenter un intérêt public supérieur ». Selon la Cour, « l’Efsa ne pouvait donc pas refuser leur divulgation au motif que cela porterait atteinte à la protection des intérêts commerciaux des propriétaires des études demandées ».

Pour Michèle Rivasi, « il est question d’une victoire réellement historique ! Cet arrêt constitue une inversion de la tendance générale à faire primer les intérêts commerciaux et financiers sur le droit à l’information, l’évaluation strictement scientifique et l’intérêt général ».

  • Source : communiqué de Michèle Rivasi


Lire aussi : Assez de reculades ! Sortir du glyphosate est tout à fait possible


19 septembre 2019
EDF signale des problèmes de fabrication sur six réacteurs nucléaires en activité, mais les juge aptes au service
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
La pollution de l’air dans le métro est encore très mal évaluée
Lire sur reporterre.net
19 septembre 2019
Réserver la moitié de la planète à la vie sauvage : une idée plébiscitée à travers le monde
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Feux de forêt : Human Rights Watch accuse le gouvernement brésilien de laisser faire les « réseaux criminels »
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
Une étude montre la perte vertigineuse des glaciers andins
Lire sur reporterre.net
18 septembre 2019
48 heures de garde à vue pour avoir fabriqué un homard géant
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Les vifs incendies en Indonésie enfument la Malaisie et tuent les éléphants
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Bercy veut supprimer 1.700 postes au ministère de l’Écologie en 2020
Lire sur reporterre.net
17 septembre 2019
Mobilisation contre le projet de blanchisserie nucléaire de Joinville
Lire sur reporterre.net
16 septembre 2019
À Lyon, les « décrocheurs » de portraits de Macron ont été relaxés
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Mort de Steve : « Les mesures prises par le commissaire divisionnaire ont manqué de discernement »
Lire sur reporterre.net
13 septembre 2019
Deux écologistes assassinés au Honduras
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues
Lire sur reporterre.net
12 septembre 2019
À Besançon, mobilisation pour soutenir deux journalistes injustement accusés
Lire sur reporterre.net
11 septembre 2019
Pont sur la Loire : déboisement en cours, des opposants face aux machines
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides Europe

27 juillet 2019
Quand une coopérative ouvrière relance la culture locale du tilleul
Alternative
18 septembre 2019
Les travailleurs sous-traitants du nucléaire en grève car « la sécurité se dégrade »
Entretien
19 septembre 2019
Week-end féministe à Bure : « Le nucléaire est un monstre du patriarcat »
Entretien


Dans les mêmes dossiers       Pesticides Europe