La loi énergie - climat définitivement adoptée, des ONG déçues

Durée de lecture : 2 minutes

12 septembre 2019



Le projet de loi énergie-climat a été définitivement adopté par l’Assemblée nationale ce mercredi 11 septembre. Nombre d’ONG, dont le WWF, ont fait part de leur déception.

Malgré quelques avancées, « la nouvelle loi manque des mesures concrètes et d’échéances à court terme pour faire face à l’urgence écologique ainsi qu’au retard pris par la France vis-à-vis de ses propres objectifs climatiques », a ainsi déclaré le WWF France dans un communiqué.

Côté déceptions :

  • La loi entérine l’ambition relevée de neutralité carbone d’ici la moitié du siècle, affichée depuis deux ans par le gouvernement, sans pour autant changer les points de passage à court et moyen terme pour avoir une chance de l’atteindre.
  • L’objectif pour les énergies renouvelables timidement rehaussé (passant de 32% à “au moins 33%”) ne permet pas, en l’absence de mesures complémentaires et de soutien au secteur, d’apporter des garanties sur l’atteinte de cette ambition.
  • L’interdiction progressive de mise en location des passoires thermiques - ces logements impossibles à chauffer en hiver ou à rafraîchir en été - a été rejetée par le gouvernement et la majorité.

Côté avancées :

  • Le renforcement des obligations en matière de transparence pour les acteurs financiers, qui les oblige à fournir aux épargnants une information claire et comparable sur l’impact de leur épargne sur l’environnement.
  • L’accompagnement social des emplois impactés par les fermetures à venir de centrales à charbon (mais pas des centrales nucléaires) : le texte introduit des dispositifs de formation, dont les modalités de financement des dispositifs doivent être précisées.
  • L’élaboration d’un rapport sur les impacts du projet de loi de finances 2020 sur le dérèglement climatique, première étape nécessaire vers la mise en œuvre d’un véritable “budget vert”, auquel la France s’est engagée.

Le gouvernement est maintenant attendu dans la préparation du budget 2020, mais également dans l’élaboration des décrets d’application, notamment celui concernant la programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE).

- Source : WWF.





Lire aussi : Loi énergie-climat : le gouvernement et sa majorité renvoient l’action à plus tard


19 octobre 2020
A Montpellier, une Maison des résistances contre un projet routier
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
"Nous refusons le couvre-feu", écrivent des « cerveaux non disponibles »
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les professionnels de plus en plus exposés aux rayons ionisants en France
Lire sur reporterre.net
16 octobre 2020
Les sans-papiers en marche vers l’Élysée
Lire sur reporterre.net
15 octobre 2020
Les gendarmes ont expulsé la Zad du Village du Peuple, près de Saint-Nazaire
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
Première action du collectif La Ronce contre les lobbies du sucre
Lire sur reporterre.net
14 octobre 2020
L’expansion du commerce en ligne pourrait détruire plus d’un million d’emplois aux États-Unis
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Le gouvernement interrogé à l’Assemblée nationale sur les masques toxiques
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Total : des salariés ont bloqué la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
La Zad de Roybon expulsée par les forces de l’ordre
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les catastrophes naturelles ont doublé en 20 ans sous l’effet du réchauffement climatique
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les députés examinent un budget 2021 « décevant d’un point de vue écologique »
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
Les citoyens de la Convention climat demandent un « engagement formel » à M. Macron
Lire sur reporterre.net
13 octobre 2020
EDF assigné en justice pour ses activités au Mexique
Lire sur reporterre.net
12 octobre 2020
Des aides publiques massives pour le CAC40, sans contrepartie
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
12 octobre 2020
Les voitures SUV roulent à contresens de l’histoire
Enquête
19 octobre 2020
A Grenoble, les jardins de la discorde
Info
17 octobre 2020
On traite les pauvres comme on traite la nature : mal
Tribune


Sur les mêmes thèmes       Climat