Je fais un don
OBJECTIF :
120 000 €
70102
COLLECTÉS
58 %

La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes

18 janvier 2017

Plus de la moitié des échantillons de pesticides commercialisés ne sont pas conforme. C’est que que révèle la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) dans une étude relative à la mise sur le marché des pesticides, rendue publique ce 17 janvier. On y a constate un taux de non-conformité de 56,9 % des échantillons prélevés (au nombre de 109) et de 28 % des établissements contrôlés (au nombre de 554). Ce dernier taux était de 33 % en 2014.

Cette enquête a visé l’ensemble des produits phytopharmaceutiques, précise la direction du ministère de l’Economie, et en priorité ceux destinés aux jardiniers amateurs. Les manquements constatés portent sur les autorisations de mise sur le marché (AMM) : absence d’autorisation ou non-respect des conditions de l’AMM. Elles concernent aussi les règles d’étiquetage : absence du type de préparation, de la catégorie d’utilisateur ou d’avertissement sur le risque de pollution, mais aussi indication d’un nombre de traitements, de doses et de délai d’attente avant récolte non-conformes à l’AMM.

Les manquements constatés portent aussi sur les conditions de vente : opérations de promotion commerciale auprès du grand public pourtant interdites depuis octobre 2014, défaut d’agrément des distributeurs, manque de personnel disposant du certificat obligatoire Certiphyto, absence d’équipements de protection individuelle (EPI) à la vente, absence de registre, anomalies dans la vente à distance.

Ces non-conformités ont donné lieu à 215 avertissements, 21 mesures de police administrative et neuf dossiers contentieux, précise la DGCCRF.

- Source : Actu-Environnement




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


23 juin 2018
Bure : la LDH dénonce l’« instrumentalisation de l’appareil judiciaire à des fins d’intimidation des contestations politiques »
Lire sur reporterre.net
23 juin 2018
« Bure ne doit pas être un nouveau Tarnac » écrivent plusieurs associations anti-Cigéo
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
LGV Nîmes-Montpellier : le constructeur condamné pour destruction d’espèce protégée
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
Nicolas Hulot et Stéphane Travert annoncent un plan d’action pour la sortie du gyphosate
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
Une « task force » pour la sortie du glyphosate
Lire sur reporterre.net
22 juin 2018
L’avocat des opposants à Cigéo a été relâché cette nuit
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
La justice reconnaît que les algues vertes tuent
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Disparition accélérée des forêts vierges de la planète
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
L’éolien en mer est relancé et coûtera moins cher à l’État
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le gouvernement veut inscrire l’environnement dans l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
21 juin 2018
Le tribunal administratif de Strasbourg ordonne l’évacuation de la Zad de Kolbsheim
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Bure : 50 avocats défendent leur collègue placé en garde à vue
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
4.700 agriculteurs pourraient perdre une aide « essentielle »
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
Un avocat des opposants à Bure, Me Ambroselli, a été interpellé
Lire sur reporterre.net
20 juin 2018
EPR de Flamanville : nouveau retard en raison de l’analyse par l’ASN des défauts de soudure
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

22 juin 2018
Les Jeux olympiques sont le prétexte à la bétonisation de l’Île-de-France
Tribune
31 mai 2018
Linky, le compteur qui observe la vie privée des gens
Enquête
22 juin 2018
EDF est un champion de l’énergie éolienne
Enquête


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides