La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes

Durée de lecture : 1 minute

18 janvier 2017



Plus de la moitié des échantillons de pesticides commercialisés ne sont pas conforme. C’est que que révèle la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) dans une étude relative à la mise sur le marché des pesticides, rendue publique ce 17 janvier. On y a constate un taux de non-conformité de 56,9 % des échantillons prélevés (au nombre de 109) et de 28 % des établissements contrôlés (au nombre de 554). Ce dernier taux était de 33 % en 2014.

Cette enquête a visé l’ensemble des produits phytopharmaceutiques, précise la direction du ministère de l’Economie, et en priorité ceux destinés aux jardiniers amateurs. Les manquements constatés portent sur les autorisations de mise sur le marché (AMM) : absence d’autorisation ou non-respect des conditions de l’AMM. Elles concernent aussi les règles d’étiquetage : absence du type de préparation, de la catégorie d’utilisateur ou d’avertissement sur le risque de pollution, mais aussi indication d’un nombre de traitements, de doses et de délai d’attente avant récolte non-conformes à l’AMM.

Les manquements constatés portent aussi sur les conditions de vente : opérations de promotion commerciale auprès du grand public pourtant interdites depuis octobre 2014, défaut d’agrément des distributeurs, manque de personnel disposant du certificat obligatoire Certiphyto, absence d’équipements de protection individuelle (EPI) à la vente, absence de registre, anomalies dans la vente à distance.

Ces non-conformités ont donné lieu à 215 avertissements, 21 mesures de police administrative et neuf dossiers contentieux, précise la DGCCRF.

- Source : Actu-Environnement






28 septembre 2020
Budget 2021 : la transition écologique attendra
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
En Allemagne, 3.000 activistes ont bloqué plusieurs mines et centrales à gaz et à charbon
Lire sur reporterre.net
28 septembre 2020
Six nouveaux sénateurs écolos au Sénat
Lire sur reporterre.net
26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le conseil départemental de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

28 septembre 2020
À l’île Maurice, rébellion et autogestion contre la marée noire
Tribune
23 septembre 2020
La réforme de la recherche « ne nous incite pas à prendre soin du monde dans lequel on vit »
Entretien
28 septembre 2020
Un an après Lubrizol, les Rouennais manifestent pour la vérité
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Pesticides