La moitié des pesticides commercialisés ne sont pas conformes

18 janvier 2017



Plus de la moitié des échantillons de pesticides commercialisés ne sont pas conforme. C’est que que révèle la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) dans une étude relative à la mise sur le marché des pesticides, rendue publique ce 17 janvier. On y a constate un taux de non-conformité de 56,9 % des échantillons prélevés (au nombre de 109) et de 28 % des établissements contrôlés (au nombre de 554). Ce dernier taux était de 33 % en 2014.

Cette enquête a visé l’ensemble des produits phytopharmaceutiques, précise la direction du ministère de l’Economie, et en priorité ceux destinés aux jardiniers amateurs. Les manquements constatés portent sur les autorisations de mise sur le marché (AMM) : absence d’autorisation ou non-respect des conditions de l’AMM. Elles concernent aussi les règles d’étiquetage : absence du type de préparation, de la catégorie d’utilisateur ou d’avertissement sur le risque de pollution, mais aussi indication d’un nombre de traitements, de doses et de délai d’attente avant récolte non-conformes à l’AMM.

Les manquements constatés portent aussi sur les conditions de vente : opérations de promotion commerciale auprès du grand public pourtant interdites depuis octobre 2014, défaut d’agrément des distributeurs, manque de personnel disposant du certificat obligatoire Certiphyto, absence d’équipements de protection individuelle (EPI) à la vente, absence de registre, anomalies dans la vente à distance.

Ces non-conformités ont donné lieu à 215 avertissements, 21 mesures de police administrative et neuf dossiers contentieux, précise la DGCCRF.

- Source : Actu-Environnement




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


25 juillet 2017
La pollution atmosphérique aggrave l’acné chez l’adulte, selon une étude
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
Une pétition est lancée contre le projet de méga-mine d’or en Guyane
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2017
La centrale nucléaire de Fessenheim totalement à l’arrêt
Lire sur reporterre.net
22 juillet 2017
L’humanité a produit 9 milliards de tonnes de plastiques non biodégradables
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
L’Exposition universelle devrait détruire des terres agricoles à Saclay
Lire sur reporterre.net
21 juillet 2017
Quarante loups pourront être abattus pour la période 2017-2018
Lire sur reporterre.net
19 juillet 2017
Forêt de Bialowieza : la Commission européenne engage un bras de fer avec la Pologne
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2017
La demande d’autorisation de création de Cigéo repoussée à 2019
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Coup d’arrêt au projet de centre commercial Val Tolosa à Toulouse
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
Les crèmes solaires nuisent aux écosystèmes marins, dénonce l’ONG Green Cross
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2017
On ne les aime pas, mais les mouches sont d’excellentes pollinisatrices
Lire sur reporterre.net
15 juillet 2017
L’administration Trump ouvre la porte à la géo-ingénierie
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le projet dans la plaine du Var, près de Nice, retoqué par la justice
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
L’ASN demande à EDF et à Areva de revoir leur dossier de démantèlement nucléaire
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2017
Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Pesticides

26 juillet 2017
Omar Slaouti : « La convergence des luttes se construit sur le terrain »
Entretien
25 juillet 2017
Près de Toulouse, le préfet veut imposer un centre commercial au mépris de la justice
Reportage
26 juillet 2017
Ornithologue cherche oiseau pour lui passer la bague au doigt
Reportage


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Pesticides