Journal indépendant, sans publicité, sans actionnaire, en accès libre, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info Logo Reporterre
Fermer

Brève — Nuit debout

La préfecture de police satisfaite de Nuit debout, la Ligue des droits de l’homme insatisfaite de la préfectrure de police

Lundi 18 avril, la Préfecture de police de Paris a constaté dans un communiqué « que les organisateurs de « La Nuit Debout » ont mis en œuvre les dispositions nécessaires pour assurer le respect des termes de leurs déclarations de manifestation. »

Elle observe que les rassemblements du week-end n’ont donné lieu « à aucune violence ou dégradation sur la Place de la République et à ses abords. »

La médiation et la résolution de conflits sont assurées place de la République par une trentaine de personnes du pôle « Accueil et sérénité ».

Ce lundi, la Ligue des droits de l’homme a aussi pris position quant au mouvement, demandant aux autorités de «  fournir des conditions matérielles décentes (WC, éclairage) aux participants et de cesser un encadrement policier permanent émaillé de démonstrations de force et de destruction injustifiable d’installations ou de matériel, voire de nourriture. » Et elle conclut : « La démocratie est incompatible avec l’état de siège. »

-  Source  : Communiqué de la Préfecture de police et communiqué de la LDH.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire