DOSSIER : Nuit debout



La justice donne raison à Jolie Môme contre le Medef - qui sera poursuivi

Jeudi 25 janvier, le tribunal de grande instance de Paris a prononcé la relaxe de Loïc Canitrot, membre de la compagnie Jolie Môme et syndicaliste. Le Medef avait porté plainte contre lui pour violences en réunion lors d'une occupation du siège du syndicat patronal. L'avocate de Loïc Canitrot a décidé d'attaquer le Medef pour dénonciation calomnieuse et violences.
A la une






Voir la carte des articles
"Nuit debout"
28 mai 2020
Contre les avions et le béton, la bataille repart au nord de Paris
Info
27 mai 2020
Non au retour à un État fort, misons sur le local et sur la société
Tribune
28 mai 2020
Imaginons que les alternatives prennent le pouvoir
À découvrir