DOSSIER : Nuit debout



La justice donne raison à Jolie Môme contre le Medef - qui sera poursuivi

Jeudi 25 janvier, le tribunal de grande instance de Paris a prononcé la relaxe de Loïc Canitrot, membre de la compagnie Jolie Môme et syndicaliste. Le Medef avait porté plainte contre lui pour violences en réunion lors d'une occupation du siège du syndicat patronal. L'avocate de Loïc Canitrot a décidé d'attaquer le Medef pour dénonciation calomnieuse et violences.
A la une






Voir la carte des articles
"Nuit debout"
25 janvier 2020
Contre les feux australiens, les collectes de solidarité font caisses pleines
Info
25 janvier 2020
Retraites : 7e rassemblement, détermination toujours intacte
Reportage
23 janvier 2020
Le gouvernement accélère la privatisation de l’Office national des forêts
Enquête