La surexploitation des nappes phréatiques tue les rivières

Durée de lecture : 2 minutes

14 octobre 2019



Une étude publiée début octobre dans le journal scientifique Nature montre que la capacité des nappes phréatiques à se reconstituer est totalement dépassée par le rythme des prélèvements, dont 70 % vont à l’agriculture. À l’échelle mondiale, environ 40 % des aliments que nous cultivons sont arrosés d’eau provenant de captages souterrains.

Les auteurs, issus d’universités des Pays-Bas, d’Allemagne, du Canada et des États-Unis, décrivent les modalités de ce désastre environnemental occulte et progressif, provoqué par l’humain. Il faut des années, voire des décennies, pour que les conséquences d’une surexploitation des eaux souterraines soient visibles. Le résultat est le lent assèchement de milliers d’écosystèmes fluviaux dans le monde. Selon les auteurs, quelque 15 à 21 % des bassins versants d’où l’eau souterraine est extraite ont déjà dépassé un seuil écologique critique.

Ce nombre pourrait atteindre 40 à 79 % d’ici vingt ou trente ans. « Cela signifie que des centaines de rivières et de ruisseaux du monde entier seront tellement appauvris, et certains le sont déjà, que leur faune et leur flore seraient menacées », a déclaré Inge de Graaf, auteure principale de l’étude et hydrologue à l’Université de Fribourg. En France, cet été, et l’été dernier, le niveau de nombreuses rivières a drastiquement baissé et certaines étaient à sec.

Les auteurs définissent le seuil critique comme un débit diminué pendant au moins trois mois distincts, sur deux années consécutives, ou le moment où le débit ne peut plus subvenir aux besoins des animaux et des plantes.

Les régions déjà en difficulté sont situées dans des zones à températures élevées qui dépendent de l’eau souterraine pour l’irrigation, car les rivières ne fournissent pas un volume d’eau suffisant. Aux États-Unis, les bassins versants touchés (vallée centrale de la Californie et les hautes plaines du Midwest américain) fournissent une grande partie de la production agricole industrielle du pays. Dans la région du haut Gange et de l’Indus en Asie du Sud aussi, les eaux souterraines s’épuisent déjà.

Les auteurs recommandent que chaque pays détermine « de toute urgence » les seuils où le pompage des eaux souterraines commence à affecter l’environnement de surface, afin d’empêcher l’aggravation de la sécheresse.

- Source : E.S. avec SF Gate





Lire aussi : Partageons l’eau ! Les « bassines » ne profitent qu’à l’agriculture intensive


31 juillet 2020
L214 et la Ligue des droits de l’Homme attaquent la cellule Déméter en justice
Lire sur reporterre.net
31 juillet 2020
Le préfet de Seine-Maritime autorise l’abattage de 1.430 renards
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
De plus en plus de cours d’eau s’assèchent en France
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Triste record en 2019 : le plus grand nombre de défenseurs de la terre assassinés en une seule année
Lire sur reporterre.net
29 juillet 2020
Pesticides : les habitants de Tautavel privés d’eau potable
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
« Autoroute ferroviaire », « train des primeurs » : Jean Castex esquisse un plan de relance du fret
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Trois milliards d’animaux touchés par les feux de forêt en Australie
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
En 46 ans, la population de poissons migrateurs a baissé de 76 %
Lire sur reporterre.net
28 juillet 2020
Aux Etats-Unis, de grands groupes pétroliers financent la police
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Le Premier ministre Jean Castex dénonce l’ « écologie punitive voire sectaire » et prône la croissance verte
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Convention citoyenne pour le climat : le gouvernement commence à prendre des mesures, mais au rabais
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
À la Réunion, une opposition toujours vive contre la « nouvelle route du littoral »
Lire sur reporterre.net
27 juillet 2020
Bérangère Abba, Joël Giraud : l’engagement écolo à géométrie variable des nouveaux secrétaires d’État
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Le bruit sismique d’origine humaine a diminué de 50 % pendant le confinement
Lire sur reporterre.net
24 juillet 2020
Une Australienne lance un procès à propos des pertes financières dues au changement climatique
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Eau, mers et océans

31 juillet 2020
Malgré ses annonces, l’État pourrait laisser Amazon construire des entrepôts à gogo
Info
31 juillet 2020
Bâtiments qui se fissurent, routes qui ondulent... L’Arctique russe face à la fonte du pergélisol
Reportage
1er août 2020
Agenda : les rendez-vous festifs, écolos et militants de l’été
Info


Dans les mêmes dossiers       Eau, mers et océans