Le Gange ne peut être considéré comme une « entité vivante », décide un tribunal indien

Durée de lecture : 1 minute

14 juillet 2017



« Le fleuve sacré du Gange et son affluent la Yamuna ne peuvent pas être considérés comme des entités vivantes », a décidé vendredi 7 juillet la Cour suprême indienne, annulant une précédente décision de justice.

En mars 2017, la haute cour de l’Uttrakhand (un Etat himalayen) avait décrété que ces deux fleuves, où les hindous pratiquent des ablutions religieuses, seraient considérés comme des « entités vivantes ayant le statut de personne morale » avec les droits afférents.

Cette décision, qui était dictée par la volonté de protéger leurs eaux déjà très polluées, permettait à des citoyens de saisir la justice au nom de ces cours d’eau sacrés. Trois hauts responsables du gouvernement avaient été nommés en tant que gardiens.

Mais l’État de l’Uttrakhand a fait appel auprès de la Cour suprême, affirmant que le nouveau statut juridique de ces cours d’eau n’était pas « viable » juridiquement.

L’auteur de la pétition à l’origine de la première décision de la Haute cour de l’Uttrakhand, Mohammad Saleem, fera appel, a déclaré son avocat.

L’agence Reuters vient par ailleurs de publier un reportage photo qui montre à quel point le Gange (comme tous les fleuves et les rivières d’Inde) est pollué, contaminé, asphyxié par des milliers de tonnes de plastiques et d’autres substances toxiques.

  • Source :

. décision de justice : 7 sur 7

. Gange pollué : Reuters

  • Photo : Danish Siddiqui (Reuters)




Lire aussi : En Inde, des juges déclarent que des glaciers sont des « personnes légales »


26 septembre 2020
Des activistes du climat occupent une rue de Paris
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le Conseil général de Haute-Marne vote une motion contre le projet de laverie nucléaire à Joinville
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Des jeunes du monde entier ont manifesté vendredi pour le climat
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Les grèves pour le climat sont de retour
Lire sur reporterre.net
25 septembre 2020
Le gouvernement assure avoir « tiré les leçons » de l’incendie de Lubrizol
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Pollution de l’air : l’État français toujours aussi inefficace, selon la Cour des comptes
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Total va fermer la raffinerie de Grandpuits
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
Convention citoyenne : pas de projet de loi avant la fin de l’année
Lire sur reporterre.net
24 septembre 2020
L’association L214 dévoile les dessous des élevages à gibier pour la chasse
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
La Chine s’engage à la neutralité carbone d’ici à 2060
Lire sur reporterre.net
23 septembre 2020
Néonicotinoïdes : la mobilisation contre le projet de loi s’intensifie
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
Néonicotinoïdes : betteraviers et scientifiques cherchent des « solutions alternatives »
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
À Toulouse, sept personnes en prison pour des tags
Lire sur reporterre.net
22 septembre 2020
La banquise arctique a atteint sa deuxième étendue la plus basse jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 septembre 2020
Présidentielles : pas de candidat chez les Verts avant 2021
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Écologie et spiritualité

26 septembre 2020
Sénateurs, ils et elle racontent comment ils font avancer l’écologie
Info
26 septembre 2020
Covid : nous devenons une société d’androïdes masqués
Chronique
26 septembre 2020
La France lance un chalutier géant « fossoyeur des mers »
Reportage


Dans les mêmes dossiers       Écologie et spiritualité