Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Climat

Le bilan de l’incendie en Californie s’alourdit à 63 morts

Le bilan humain de « Camp Fire », l’incendie qui ravage depuis plusieurs jours le nord de la Californie, ne cesse de s’alourdir. Les restes de sept nouvelles victimes ont été découverts, jeudi 15 novembre, portant à 63 le nombre de personnes qui ont péri dans les flammes. Les autorités du comté de Butte, dans le nord de la capitale de l’État, Sacramento, ont par ailleurs précisé que plus de 600 individus sont portés disparus.

Le feu, qui s’est déclaré le 8 novembre, a dévasté la quasi-totalité de Paradise, ville de 27.000 habitants. Près de 9.000 structures, principalement des habitations, ont été détruites dans et autour de la commune en quelques heures après l’arrivée des flammes. Des milliers d’autres bâtiments restent menacés et environ 50.000 personnes sont toujours concernées par des ordres d’évacuation.

La liste des portés disparus a été revue à la hausse, jeudi, à 630 disparus contre 230 la veille, a déclaré le shérif du comté de Butte, Kory Honea. Il a précisé que ce nombre devrait continuer à fluctuer, certaines personnes n’ayant pas signalé aux autorités qu’elles avaient fui les lieux, et alors que les recherches de restes humains se poursuivaient.

Le président des États-Unis, Donald Trump, est attendu samedi dans le nord de la Californie pour rencontrer des rescapés de l’incendie, a annoncé la Maison Blanche plus tôt dans la journée.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende