Le collectif Libérons le Louvre dénonce le mécénat de Total

6 mars 2017



Dimanche 5 mars au matin, près de 40 membres du collectif Libérons le Louvre ont effectué une performance dans le musée du Louvre, pour dénoncer le partenariat entre Total et le Louvre. La compagnie pétrolière est en effet l’un des mécènes du musée.

Vêtus de noir, ils se sont réunis au pied de la Victoire de Samothrace. Puis ils ont enlevés leurs châles, vestes et gilets noirs qu’ils ont lentement déposés sur les marches de l’escalier qui descend depuis la base de la statue, « formant ainsi une marée noire symbolique coulant vers les galeries du musée sponsorisées par Total ».

« Le Louvre n’est pas seulement victime du réchauffement climatique, qui doit désormais s’organiser pour que ses collections ne soient endommagées par des crues de la Seine, qui seront à la fois plus fréquentes et plus intenses à cause du réchauffement climatique, a expliqué Nicolas Haeringer, porte-parole de 350.org en France, membre du collectif. Il a également une part de responsabilité, dès lors qu’il accepte de prêter son image à des groupes tels que Total, dont les activités contribuent directement au réchauffement. »

Cette action fait suite au lancement d’un appel international, signé par près de 10.000 personnes, demandant au musée de mettre immédiatement fin à ses liens avec l’industrie fossile, appel auquel la direction du Louvre a jusqu’à présent opposé une fin de non-recevoir. Un collectif informel a donc décidé de mener une campagne mêlant art et militantisme, pour pousser la direction du musée à y mettre un terme.

Les campagnes pour libérer la culture des combustibles fossiles se multiplient dans le monde entier : au printemps 2016, BP a dû mettre un terme à son partenariat historique avec la Tate Gallery (à Londres), après que plusieurs collectifs d’artistes et de militants ont multiplié les performances depuis 2010.

- Source  : Communiqué de 350.org.




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.


28 mars 2017
Une manifestation « pour dénoncer les fausses solutions de l’agrochimie » à Bruxelles
Lire sur reporterre.net
28 mars 2017
La justice autorise le redémarrage de deux réacteurs nucléaires au Japon
Lire sur reporterre.net
28 mars 2017
Trump veut abolir le « projet pour une énergie propre » d’Obama
Lire sur reporterre.net
28 mars 2017
Les déchets dangereux du centre Stocamine resteront sous terre
Lire sur reporterre.net
27 mars 2017
Trump relance l’oléoduc Keystone XL
Lire sur reporterre.net
27 mars 2017
Des centaines de publicités d’abribus ont été détournées dans plusieurs capitales dont Paris
Lire sur reporterre.net
27 mars 2017
Toutes les conditions sont réunies pour la fermeture de Fessenheim
Lire sur reporterre.net
27 mars 2017
Greenpeace dénonce les projets de Total au large de l’Amazone
Lire sur reporterre.net
24 mars 2017
Suite aux révélations sur Monsanto, des eurodéputés demandent l’interdiction du glyphosate
Lire sur reporterre.net
24 mars 2017
La FNSEA s’oppose à un arrêté municipal antipesticides
Lire sur reporterre.net
22 mars 2017
Emmanuel Besnier, patron de Lactalis, est la 8e fortune de France selon Forbes
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
2016, année la plus chaude jamais enregistrée
Lire sur reporterre.net
21 mars 2017
Barbara Pompili rallie Emmanuel Macron
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Mobilisation pyrénéenne pour faire vivre les trains de nuit
Lire sur reporterre.net
20 mars 2017
Le gouvernement japonais reconnu coupable de négligence dans la catastrophe de Fukushima
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Climat : de COP en COP

THEMATIQUE    Culture et idées
29 mars 2017
Les technologies bouleversent le quotidien pour mieux conserver le système
Tribune
29 mars 2017
Comment se convertir au bio ? En video, les pistes pour réussir
Entretien
28 mars 2017
« La FNSEA a un discours schizophrène »
Entretien


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Climat : de COP en COP



Sur les mêmes thèmes       Culture et idées