Le gouvernement annonce 3,6 milliards d’euros par an pour rénover le réseau ferroviaire

12 septembre 2018

13,4 milliards d’euros vont être investis dans les infrastructures de transport d’ici la fin du quinquennat. L’annonce a été faite par la ministre des Transports Élisabeth Borne, mardi 11 septembre au soir.

Cette somme sera allouée en fonction de quatre priorités, indique le ministère : les déplacements du quotidien, la transition écologique, la cohésion des territoires, l’efficacité du transport de marchandises.

Dans le détail, le gouvernement prévoit un investissement de 3,6 milliards d’euros par an pour la remise à niveau du réseau ferroviaire existant, soit une augmentation de 50 % par rapport aux dix dernières années.

Le réseau routier verra l’investissement augmenté de 25% sur le quinquennat, et le réseau fluvial va bénéficier de 530 millions d’euros jusqu’en 2022 pour sa modernisation et sa régénération. Le gouvernement souhaite également renforcer les ports et y investir 1 milliard d’euros en 5 ans.

Le document du ministère des Transports précise que « le gouvernement ne renonce pas pour autant aux projets de grandes liaisons interurbaines ferroviaires » et qu’« il honorera ses engagements européens sur les projets de canal Seine-Nord Europe et de Lyon-Turin. »

Les associations écologistes appellent le gouvernement, dans un communiqué commun, à « abandonner les projets d’infrastructures néfastes pour le climat, comme les projets routiers de Rouen, Strasbourg, ou Lyon-Saint-Étienne. Ces projets n’ont plus leur place dans la transition écologique. »

Ils demandent également que soit mis fin « aux tabous et aux avantages fiscaux (absence de redevance d’usage et remboursement de taxe sur le diesel) qui bénéficient au transport routier, au détriment du ferroviaire et du fluvial (pourtant moins émetteurs de polluants et de gaz à effet de serre) ».




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : Exclusif - La carte de l’état réel des trains du quotidien



18 mai 2019
San Francisco interdit la reconnaissance faciale
Lire sur reporterre.net
18 mai 2019
Les subventions aux fossiles responsables de 28 % des émissions de CO2
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Dans l’Aude, des Faucheurs volontaires occupent l’usine de Monsanto
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
Une chaleur exceptionnelle frappe l’Arctique
Lire sur reporterre.net
17 mai 2019
La France n’est pas préparée au « choc climatique », selon un rapport sénatorial
Lire sur reporterre.net
16 mai 2019
« En France, il n’y a pas de pressions de lobbyistes de Monsanto », selon le ministre de l’Agriculture
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
L’Andra finance une campagne de communication contre les déchets radioactifs
Lire sur reporterre.net
15 mai 2019
Stocamine : le jugement sera rendu le 5 juin
Lire sur reporterre.net
14 mai 2019
Roundup : Bayer-Monsanto condamné à verser 2 milliards de dollars à un couple atteint d’un cancer
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
Le sénateur pro-glyphosate démenti par ses pairs
Lire sur reporterre.net
13 mai 2019
La justice s’acharne contre les militants du climat à Nancy
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À Montpellier, des activistes anti-pub en procès
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
Les émissions de CO2 en baisse en Europe
Lire sur reporterre.net
10 mai 2019
À partir du 10 mai, l’Union européenne aura épuisé les ressources que la planète peut lui offrir
Lire sur reporterre.net
9 mai 2019
Grève au ministère de l’Écologie contre les suppressions de postes
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Transports

18 mai 2019
Vous êtes philosophe et Gilet jaune : pourquoi ?
Une minute - Une question
30 mars 2019
En Dordogne, les Gilets jaunes tiennent bon. Leur but : la démocratie et une Assemblée constituante
Reportage
18 mai 2019
Le monde marche contre Bayer-Monsanto, symbole de l’agro-industrie
Info


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Dans les mêmes dossiers       Transports