Journal indépendant, en accès libre pour tous, sans publicité ni actionnaire, financé par les dons de ses lecteurs
Recevoir la lettre d'info

Énergie

Le gouvernement remet en cause le financement de la rénovation énergétique

Les financements du service public de la performance énergétique de l’habitat ne sont pas assurés pour 2019.

La loi Brottes de 2013 et la loi de transition énergétique de 2015 avaient créé et défini un outil pour organiser, dans les territoires, l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements : le service public de la performance énergétique de l’habitat (SPPEH). Coordonné par les régions et mis en œuvre par les intercommunalités, il a pour objectif d’appuyer les missions menées sur le terrain par les Espaces Info Energie depuis une vingtaine d’années. Or l’Ademe, qui finançait jusque-là cette mission, devrait couper progressivement les budgets. Cette mission ne relèverait plus de son champ d’action, mais plutôt de celui de l’Etat. Résultat : ces plateformes territoriales de la rénovation énergétique ne connaissent pas pour l’instant leurs ressources budgétaires pour 2019. La Programmation pluriannuelle de l’énergie, publiée il y a une semaine, a pourtant confirmé l’objectif national de 500.000 rénovations énergétiques par an.

Des discussions seraient en cours aujourd’hui entre l’Etat et les régions pour résoudre cette question sensible.

-  Source : Actu-Environnement.

Recevoir gratuitement par e-mail les lettres d’info

Inscrivez-vous en moins d'une minute pour recevoir gratuitement par e-mail, au choix tous les jours ou toutes les semaines, une sélection des articles publiés par Reporterre.

S’inscrire
Fermer Précedent Suivant

legende