Le gouvernement renonce à remonter les déchets toxiques enfouis à Stocamine

Durée de lecture : 2 minutes

18 janvier 2021



Lundi 18 janvier, deux semaines après s’être rendue sur place, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a pris sa décision. Les 42.000 tonnes de déchets dangereux enfouis à 500 mètres sous terre dans l’ancienne mine de potasse de Stocamine, à Wittelsheim (Haut-Rhin), ne seront pas ressortis. Ils resteront confinés définitivement, non loin de l’importante nappe phréatique d’Alsace.

Cette nouvelle a agi comme un coup de massue pour les élus locaux et les associations écologistes, qui réclament depuis des années leurs évacuations. Lorsqu’il a été décidé à la fin des années 1990 de reconvertir cette mine en décharge industrielle souterraine, les autorités avaient assuré que le stockage serait réversible. Mais, un incendie en septembre 2002 a dévasté les galeries. Depuis, au gré des décisions des gouvernements successifs, seulement 2.000 tonnes de déchets contenant du mercure ont été extraites.

Barbara Pompili a estimé que l’évacuation des déchets « présenterait des risques significatifs pour les travailleurs » sans que « les avantages potentiels » soient démontrés. Elle a, en outre, choisi d’allouer une enveloppe de 50 millions d’euros « pour permettre un plan de protection de la nappe d’Alsace sur les cinq prochaines années ». Cette somme d’argent doit financer, sous le pilotage de l’Ademe, l’Agence de la transition, la dépollution de « plusieurs anciens sites industriels situés au-dessus de la nappe d’Alsace » et non en dessous comme Stocamine.

« C’est malheureux, c’est minable »

La somme ne correspond pas non plus aux promesses faites par le gouvernement. Barbara Pompili avait promis à des élus alsaciens qu’en cas de confinement total, une somme équivalente au déstockage serait redéployée, soit de 205 à 456 millions selon les scénarios.

Les réactions ne se sont pas fait attendre. Sur France Bleu, Yann Flory, porte-parole de l’association Destocamine, a dénoncé cette décision : « C’est malheureux, c’est minable ! Tant pis pour Mme Pompili, son nom sera synonyme de catastrophe écologique, elle sera jugée par contumace dans un ou deux siècles. »

Même colère du côté du député Les Républicains Raphaël Schellenberger : « C’est une décision cynique ! Cynisme de venir narguer les Alsaciens il y a deux semaines, cynisme de marcher sur un rapport parlementaire adopté à l’unanimité », a-t-il réagi.





Lire aussi : En Alsace, la plus grande nappe phréatique d’Europe est menacée par les « déchets ultimes » de Stocamine


26 février 2021
La militante Valérie Murat condamnée à payer 125.000 euros pour avoir dénoncé la présence de pesticides dans du vin
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Coup dur pour Total : le Conseil d’État interdit l’usage d’huile de palme dans les biocarburants
Lire sur reporterre.net
26 février 2021
Le gouvernement promeut une autoroute en Haute-Savoie malgré les protestations de la Suisse
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
En Haute-Loire, le tribunal autorise la poursuite des travaux destructeurs de la RN88
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
119 élus européens dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
La France ne respectera pas ses objectifs climat pour 2030 selon une nouvelle étude
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Des jeunes Québécois veulent poursuivre le gouvernement canadien pour inaction climatique
Lire sur reporterre.net
25 février 2021
Pesticides : la justice est saisie pour empêcher le retour des néonicotinoïdes
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
Incendie de Rouen : Lubrizol tente d’éviter son procès
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La nouvelle piscine d’entreposage des combustibles usés d’EDF coûtera 1,25 milliard d’euros
Lire sur reporterre.net
23 février 2021
La Zad de Gonesse expulsée
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Israël souillé par une marée noire de grande ampleur
Lire sur reporterre.net
22 février 2021
Origine du Covid : les experts de l’OMS recommandent d’enquêter sur les visons et animaux à fourrure
Lire sur reporterre.net
20 février 2021
Les militants anti-Cigéo enfin libres de vivre normalement
Lire sur reporterre.net
19 février 2021
Le tribunal ordonne l’expulsion de la Zad de Gonesse
Lire sur reporterre.net


DOSSIER    Déchets

20 janvier 2021
Culture du café : la technologie contre les paysans
Tribune
26 février 2021
À Lyon, le retour de la consigne de verre
Info
7 janvier 2021
Dans les Alpes, des professionnels renouent avec le savoir-faire de l’écoconstruction
Alternative


Dans les mêmes dossiers       Déchets