Le recul brutal de la banquise arctique étonne les scientifiques

2 janvier 2017

Son recul est tel qu’il en surprend la communauté scientifique. Depuis le mois de novembre, la banquise a enregistré une perte de plus de trois millions de kilomètres carrés par rapport à la moyenne 1981-2010. C’est un recul inédit en plus de trente ans d’observations, selon les données du National Snow and Ice Data Center (NSIDC) américain, rapporte le quotidien Le Monde (abonnés) le 29 décembre dernier. Par rapport à la moyenne établie jusqu’à présent, c’est presque 20 % de la banquise mondiale qui a fondu en un temps record.

En Arctique, cela s’explique par des températures trop élevées. Le climatologue Anders Levermann, de l’Institut de recherche sur l’impact du climat de Potsdam en Allemagne, a indiqué au Monde que « sur la quasi-totalité de l’année, on est très au-dessous de la variabilité naturelle et cela surprend beaucoup de collègues. C’est une situation époustouflante ». Du côté de l’Antarctique, c’est l’entrée dans le printemps austral qui a provoqué une réduction brutale de la surface de glace.

Si les scientifiques parviennent à expliquer ce recul brutal, il n’est pas chose aisée pour eux de prévoir comment la banquise va se comporter dans les prochaines décennies. « La banquise fait partie de ce que nous avons le plus de mal à modéliser, a confié Jérôme Weiss, chercheur à l’Institut des sciences de la Terre de Grenoble, spécialiste des modèles de glace de mer, au Monde. En particulier, nous ne parvenons pas à bien simuler les propriétés mécaniques de la glace, ni à représenter les mares de fonte qui se forment en été à sa surface et qui, en absorbant plus de rayonnement solaire, accélèrent sa disparition. »




Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre.

Lire aussi : En Arctique, des températures supérieures de 20 °C aux normales saisonnières


18 juillet 2018
Les grandes firmes productrices de viande émettent énormément de gaz à effet de serre
Lire sur reporterre.net
18 juillet 2018
L’Union européenne et le Japon signent le JEFTA, accord de commerce climaticide
Lire sur reporterre.net
17 juillet 2018
Européennes 2019 : Yannick Jadot nommé tête de liste d’EELV
Lire sur reporterre.net
16 juillet 2018
A Rouen, Alternatiba et Les Amis de la Terre actent leur rapprochement
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
L’ONU fait le lien entre le changement climatique et la sécurité internationale
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Le projet autoroutier GCO de Strasbourg subit un nouvel avis défavorable
Lire sur reporterre.net
14 juillet 2018
Sur la Zad, la gendarmerie réprime un rassemblement contre les crimes policiers
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
Plus d’un million de mètres cubes de matières et déchets radioactifs en France
Lire sur reporterre.net
13 juillet 2018
L’Assemblée inscrit l’environnement à l’article 1 de la Constitution
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
La campagne de Greenpeace contre les pollutions chimiques de l’industrie de l’habillement porte ses fruits
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
Dans le Gard, une ferme occupée depuis 11 ans expulsable dans deux mois
Lire sur reporterre.net
12 juillet 2018
22 % des éphémères sont menacés en France
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
L’association négaWatt déplore le « décalage entre un discours volontariste du gouvernement et des actes insuffisants »
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le projet de loi Alimentation ne sera pas adopté avant la rentrée
Lire sur reporterre.net
11 juillet 2018
Le jour où le trafic aérien a battu son record : 202.000 avions en vol
Lire sur reporterre.net




THEMATIQUE    Climat
19 juillet 2018
La médecine traditionnelle indienne, un vaste savoir des plantes
Reportage
19 juillet 2018
Face à l’effondrement, fondons des alliances terrestres
Chronique
19 juillet 2018
L’objectif de 50 % de nucléaire d’ici 2025 est-il tenable ?
Une minute - Une question


Vous avez aimé cet article ? Soutenez Reporterre

Sur les mêmes thèmes       Climat